Publicité

Une solution financière pour permettre aux PME d'accélérer leur reprise

Frédéric Levy Morelle, CEO de Look & Fin, affirme que les banques ont pallié les problèmes de liquidités à court terme des PME. Look & Fin va les aider à la relance. ©Dieter Telemans

La plateforme de crowdlending, Look&Fin, lance un nouveau type de crédit pour permettre aux PME de renforcer leurs fonds propres. Sa particularité: d'une durée de 5 ans, ce crédit offre la possibilité de n'effectuer aucun remboursement les deux premières années.

Apporter une solution de crédit aux PME confrontées à des problèmes de fonds propres à cause des effets de la pandémie du Coronavirus, telle est la volonté de Look & Fin.

La plateforme de crowdlending lance ainsi un nouveau type de crédit pour une durée de 5 ans et dont la particularité est qu'il n'y a pas de remboursement durant les deux premières années. "Nous voulons soutenir les entreprises saines qui sont affectées par la crise, qu'elles aient ou non déjà un soutien bancaire, " explique Frédéric Lévy Morelle, CEO de Look&Fin.

Une fois l'incendie éteint

En effet, il ajoute que les banques, soutenues par l'enveloppe de 50 milliards garanties par l'État, offrent aux entreprises des solutions à court terme permettant de renforcer leurs liquidités. "Ce type de crédit s'adresse aux entreprises qui ne sont pas assez capitalisées et ont donc besoin de renforcer leurs fonds propres. Les banques ont éteint l'incendie avec des prêts à court terme pour passer au travers du confinement. Look&Fin prête pour accélérer la reprise et donner toutes les chances de relance." L'octroi de ces prêts est ainsi appelé à s'étendre dans le temps, compte tenu de la reprise lente et progressive attendue.

"Les banques ont éteint l'incendie avec des prêts à court terme pour passer au travers du confinement. Look&Fin prête pour accélérer la reprise."
Frédéric Lévy Morelle
CEO et fondateur Look&Fin

Au contraire des prêts bancaires, celui-ci ne bénéficie pas de la garantie d'état. "Pas encore", précise Frédéric Lévy Morelle qui considère qu'il s'inscrit dans la volonté du risk management de mobiliser les quelque 300 milliards d'euros d'épargne des particuliers pour soutenir l'économie. Des contacts ont également été noués avec les cabinets Wilmès et De Croo pour étendre la garantie à ce type de prêt. "Mais face à la situation, nous n'avons pas voulu attendre une décision." 

Les mains tendues des particuliers

"Nous avons interrogé début avril quelque 1.500 de nos prêteurs et à 90%, ils annoncent être disposés à prêter même avec un remboursement différé dans le temps." Le CEO ajoute que mardi soir, quelque 100.000 euros ont par exemple été levés en quelque seconde sur la plateforme de Look&Fin, signe que l'intérêt est bel et bien là.

4 millions
euros
Quelque 10 dossiers sont déjà ouverts pour un montant total estimé à 4 millions d'euros qui devraient être levés d'ici la fin juin.

Le nouveau prêt est désormais disponible. Quelque 10 dossiers sont déjà ouverts pour un montant total estimé à 4 millions d'euros qui devraient être levés d'ici la fin juin. Look&Fin garantit aussi une réponse à toute demande dans les 48 heures. Frédéric Lèvy Morelle précise toutefois que les demandes des entreprises déjà fragilisées avant la crise avec des arriérés notamment à l'encontre de la TVA et de l'ONSS seront certes vite écartées.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés