Publicité
Publicité

120 nouveaux départs en vue chez Cora

©Photo News

Comme pressenti, la réunion de concertation entre direction et syndicats n’a pas apporté de bonnes nouvelles aux travailleurs de Cora. Des emplois vont à nouveau disparaître et le personnel va devoir faire des efforts supplémentaires.

Après le conseil d’entreprise extraordinaire de mardi, à l’issue duquel la chaîne d’hypermarchés Cora avait annoncé une recapitalisation de la société à hauteur de 25 millions euros, syndicats et direction de Cora se sont rencontrés jeudi après-midi dans le cadre d’une réunion de concertation, prévue de longue date dans la cadre du plan Coravenir.

On le sait, ce plan de restructuration déclenché il y a trois ans et qui s’était conclu par la surpression de près de 450 emplois n’a pas donné les résultats escomptés. Depuis, les sept magasins belges de la filiale du groupe franco-belge Louis Delhaize ont vu leurs ventes reculer et les pertes se creuser. D’après les chiffres communiqués jeudi après-midi aux syndicats, le chiffre d’affaire a encore baissé de 5% (il était de 589 millions d’euros en 2015) et de nouvelles pertes, certes moins importante qu’en 2015 (22,5 millions) ont été actées, pour un montant d’une bonne vingtaine de millions d’euros

La direction a donc annoncé de nouvelles mesures pour redresser la barre. Certes, il ne s’agit pas d’une restructuration stricto sensu, mais les annonces faites devraient être accueillies fraîchement. 

• Il est ainsi question de 120 suppression d’emplois (équivalents temps plein), essentiellement via des départs naturels de collaborateurs âgés de 60 ans et plus et amenés à quitter prochainement l’entreprise. 120 emplois cela représente 190.000 heures de travail par an.

• La suppression du quart d’heure payé (soit l’équivalent de 2,5 heures de travail hebdomadaire).

• L'augmentation du recours aux étudiants et du nombre de dimanches travaillés.

• Davantage de flexibilité et de polyvalence. Les caissières seront ainsi amenées à devoir travailler en rayons. 

Par ailleurs, un plan commercial a été présenté visant notamment à diminuer les prix.

Les syndicats présenteront ces propositions dès vendredi aux travailleurs. Reste à voir quelle sera leur réaction.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés