Carrefour va récolter les empreintes de ses clients

©Photo News

La chaîne de supermarchés Carrefour va lancer en test dans un magasin bruxellois un nouveau système de paiement, via… les empreintes digitales du client. Une fois l’empreinte scannée à la caisse, le montant du ticket de caisse sera automatiquement déduit du compte bancaire de l’acheteur.

Une avancée technologique sans doute, mais qui ne plaît pas à tout le monde. À commencer par l’Autorité de protection des données (APD, ex-Commission de la vie privée) qui a pris contact avec Carrefour il y a quelques semaines à ce sujet. À ce moment, Carrefour proposait de comptabiliser des points épargnes sur leur carte-client via une reconnaissance des empreintes digitales.

L’autorité avait alors posé quelques questions au distributeur, et découvert que des tests avaient déjà eu lieu au préalable. Carrefour aurait donc déjà collecté les empreintes digitales de certains de ses clients.

"Il y a de forte chance que nous envoyions nos inspecteurs pour analyser ce système de plus près."

Le distributeur fait aujourd’hui un pas de plus dans la reconnaissance biométrique en liant l’empreinte à un compte bancaire. "Il y a donc de forte chance que nous envoyions nos inspecteurs pour analyser ce système de plus près", affirme l’Autorité de protection des données, sans pour autant confirmer l’ouverture d’une enquête en bonne et due forme. "Mais la réflexion est en cours", dit-on.

La réglementation européenne sur la protection de la vie privée (RGPD) interdit en effet à des entreprises de collecter des données biométriques, sauf si les personnes concernées donnent leur accord explicite, qui ne peut se limiter à une simple signature au bas d’un document, laisse entendre l’APD.

Pour sa défense, Carrefour affirme que les données biométriques sont parfaitement sécurisées et que la chaîne respecte scrupuleusement la législation. Une extension de ce système de paiement n’est pas encore à l’ordre du jour, comme le test lié à la carte de fidélité n’a pas encore connu de suite.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect