Les syndicats arment les salariés d'Orchestra Prémaman contre les licenciements

12 magasins de la chaîne Orchestra Prémaman vont fermer leurs portes.

La liste des magasins Orchestra Prémaman appelés à fermer leurs portes s'allonge. Quatre magasins en Flandre et le site d'Herstal s'y rajoutent. De leur côté, les syndicats ont obtenu un accord social qui envisage toutes les voies possibles pour les 422 salariés.

Placée sous le statut de la réorganisation judiciaire depuis fin octobre après la chute de sa maison-mère française, la chaîne Orchestra Prémaman travaille à sa survie. On savait déjà que sept magasins seraient sacrifiés sur les 45 que compte le groupe en Belgique. Aujourd'hui, ce chiffre est revu à la hausse: 12 magasins vont ainsi fermer leur portes. Au total, ils emploient 55 personnes sous contrat à durée indéterminée. Quatre magasins en Flandre et le site d'Herstal se rajoutent donc à la liste. 

Quand ces magasins fermeront-ils leurs portes?

Pour l'heure, rien n'est décidé mais cela pourrait aller vite, nous dit-on. "La direction négocie avec les propriétaires des murs et voudrait pouvoir organiser des ventes en liquidation  avant la fermeture définitive", explique Myriam Djegham, CNE.

©Orchestra-Prémaman

Outre les propriétaires des magasins, la direction d'Orchestra Prémaman discute aussi en ce moment avec les fournisseurs. Elle fera le point sur la situation début décembre lors d'une nouvelle réunion avec les syndicats.

Et pendant que la direction oeuvre au redressement, les représentants du personnel ont tenté de décrocher un maximum de garanties pour les salariés. "Notre objectif est de limiter au maximum les licenciements secs, mais ils ne seront pas inévitables. Nous voulons donc qu'il y a ait un respect des engagements pris envers les travailleurs au fil de ces années."   

Qu'ont obtenu les syndicats? 

→ Douze gérants de magasins sont visés par les fermetures. Tous ne pourront pas être reclassés à des postes équivalents. Les syndicats ont ainsi obtenu qu'ils puissent bénéficier d'une indemnité de rupture équivalente à leur fonction actuelle, si, malgré le fait qu'ils acceptent un poste inférieur, ils se retrouvent quand même licenciés à l'issue de la PRJ.

Nous avons lancé les démarches administratives pour obtenir la RCC (chômage avec complément d'entreprise) pour les personnes ayant 58 ans et plus à la date de l'annonce de la restructuration.
Myriam Djegham
CNE

→ Pour la quinzaine de salariés âgés des magasins visés par la fermeture, des mesures de prépension pour restructuration sont envisagées. "Nous avons lancé les démarches administratives pour obtenir la RCC (chômage avec complément d'entreprise) pour les personnes ayant 58 ans et plus à la date de l'annonce de la restructuration". Myriam Djegham ajoute toutefois qu'il s'agit d'une véritable course contre la montre car cette mesure doit recevoir l'aval des autorités avant le 31 décembre.   

→ La direction mettra fin aux contrats à durée déterminée et tentera un maximum d'opérer des reclassement.

→ Pour éviter les licenciements secs, diverses modalités ont été prévues comme:
•  la possibilité de départs volontaires, actés comme des licenciements et non comme des démissions;
•  la possibilité pour les salariés de quitter le groupe avec un contre-préavis qui leur permettra de bénéficier d'une petite indemnité si un reclassement n'est pas possible;
•  le respect des réglementations légales avec notamment des mesures de reclassement en fonction de l'âge du salarié.

Orchestra Prémaman emploie à ce jour 422 personnes. Elles ont jusqu'au début décembre pour faire part de leurs intentions quant à leur avenir au sein de l'enseigne. "Nous aurons donc plus de clarté sur la situation sociale à ce jour."

Quoi qu'il en soit, même si chaque situation d'avenir dispose désormais d'un scénario social, le personnel d'Orchestra Prémaman reste plongé dans l'incertitude.

   

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect