Publicité

Media Markt va négocier la reprise du rayon électro de Makro

©Dominic Verhulst/dotch.be

C’est à Media Markt que Makro devrait sous-traiter la gestion de son rayon électro dans ses six magasins. Il s’agit à la fois du "brun" (électronique grand public: TV, vidéo, hifi) et du "blanc" (électroménager).

Lors de l’annonce, en juin dernier, du plan de restructuration touchant le groupe Makro-Metro qui devrait déboucher sur la suppression de 505 emplois, la direction avait affirmé qu’elle examinerait toutes les pistes afin de réduire la facture. Surtout chez Makro, enseigne la plus touchée par l’opération. Parmi elles, la possibilité de sous-traiter la gestion de certains rayons à des partenaires extérieurs, comme le textile et l’électronique. Makro veut en effet se concentrer sur trois spécialisations: l’alimentation de qualité, la fête (nourriture, décoration…) et la maison (aménagement, déco…). D’où son souhait de sous-traiter des rayons dans lesquels l’enseigne n’a pas la capacité de véritablement se différencier.

Il y a quelques semaines, les noms de la Fnac, de Vanden Borre et de Media Markt ont circulé pour reprendre le rayon électro. Ce vendredi, Media Markt a indiqué qu’elle désirait conclure un contrat de location avec Makro afin de lancer de véritables "shops in the shop" dans les magasins Makro à commencer par ceux de Machelen et de Ere.

Les deux parties ne donnent guère de détails. "Les discussions vont commencer, indique Sven Degezelle, patron de Media Markt Belgique; notre volonté est de louer une partie des magasins pour y implanter notre concept avec nos produits et nos caisses." Sven Degezelle reste prudent sur l’impact en terme de personnel. Il n’est pas sûr du tout que ces rayons seront tenus par le personnel de Makro. "Nous allons étudier le dossier et faire une offre, on verra", dit-il. Makro espère toutefois qu’au cours de la négociation la possibilité de recaser quelques personnes dans ces rayons se présentera.

Pour Media Markt, qui compte 23 magasins en Belgique, le concept de shop in the shop est une première chez nous. Par contre, le géant de l’électronique exploite déjà la formule aux Pays-Bas et en Russie.

Cure d’amaigrissement

L’intérêt de Media Markt pour ces rayons de Makro paraît logique. Les deux enseignes appartiennent encore au même groupe: l’allemand Metro, qui figure dans le top 10 mondial de la distribution. Sauf que Metro est en train de procéder à une cure d’amaigrissement. Après avoir cédé ses grands magasins Kaufhof (Galeria Inno) à Hudson’s Bay, il est occupé à se scinder en deux.

Les activités de distribution alimentaire (Makro, Metro, Real) seront mises en Bourse et il ne restera dans le périmètre du groupe que les enseignes d’électronique Media Markt et Saturn. Pour éviter toute confusion avec l’entité qui sera mise en Bourse, le groupe changera de nom. L’opération devrait être bouclée en 2017.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés