PointCarré se lance dans la vente en ligne

PointCarré, qui propose désormais son catalogue en ligne, prévoit d'ouvrir de nouveaux magasins en Wallonie et de s'étendre en France.

Après 25 ans d'existence, l'enseigne créée à Bertrix par Xavier Goebels se prépare à une offre multicanal. Le site de vente en ligne sera opérationnel le mercredi 29 avril. Un deuxième magasin sera ouvert début 2021 en France. Un léger retard sur le programme, dû à la crise du Covid-19.

L'offre est peut-être un peu tardive, mais chez PointCarré, on préfère être fin prêt avant de se lancer dans un nouveau projet. À partir de mercredi prochain, l'enseigne créée en 1995 par Xavier Goebels assortit son parc de 27 magasins – 25 en Wallonie, un à Coxyde et un à Châlons-en-Champagne – d'un site de vente en ligne.

"Nous avons privilégié une croissance et une consolidation organiques avant de nous lancer dans l'aventure internet."
Xavier Goebels
Directeur général de PointCarré

Mieux vaut tard que jamais, pourrait-on dire. "Pointcarre.eu est un projet de longue haleine sur lequel nous travaillons depuis plus de 18 mois. J’aurais préféré que cela se fasse un mois plus tôt, mais nous voulions avoir un site d'emblée opérationnel à 100%. Et nous avons privilégié une croissance et une consolidation organiques avant de nous lancer dans cette nouvelle aventure", explique Xavier Goebels, directeur général et fondateur de PointCarré. Qui espère qu'entre-temps, certains consommateurs peu actifs sur le web se seront davantage familiarisés avec ce canal de vente.

Bornes internet

Plus que d'attirer de nouveaux clients, la stratégie internet de PointCarré doit avant tout lui permettre de garder dans son giron ceux qui sont tentés d’aller voir sur d’autres plateformes.

"Notre site ne sera pas un concurrent pour les magasins. Nous prévoyons d’ailleurs d'installer prochainement, dans tous nos points de vente, des bornes de commande internet qui donneront accès à l’ensemble de la gamme de PointCarré. Le site doit être avant tout un outil d’aide à la vente pour nos équipes", souligne Xavier Goebels. PointCarré, qui a investi un million d'euros pour la cause, table, pour la première année, sur un revenu des ventes en ligne d’environ un million d’euros et sur le double en 2021.

1
million €
PointCarré table, pour la première année, sur un revenu des ventes par internet tournant autour d’un million d’euros et sur le double en 2021.

Rachetée en 2017 par sa concurrente flamande ZEB, PointCarré fait désormais partie du groupe Fraluc, propriété du groupe Colruyt. L'enseigne wallonne, qui couvre un segment de clientèle familiale, s'est fait une place au sein d'un groupe majoritairement flamand, où ZEB cible plutôt les 15-35 ans et Fashion Store les plus de 45 ans. Celui-ci comprend, outre les 27 PointCarré, 72 points de vente ZEB, 11 Fashion Store et 5 magasins pour enfants ZEB for Stars. Le groupe pèse 223 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 54 millions (+3,4%) récoltés dans les points de vente PointCarré.

Un 2e magasin en France

La chaîne wallonne multimarques, qui fête cette année ses 25 ans d'existence, a d'autres projets. Les prochains mois devraient voir s'ouvrir de nouveaux points de vente. PointCarré prévoit ainsi 4 ou 5 nouveaux magasins en Wallonie, dont deux à brève échéance. Et si les projets d'expansion en Flandre sont (momentanément) abandonnés, l'implantation sur le marché français se poursuit.

En plus du magasin de Châlon-en-Champagne, PointCarré s’apprête à ouvrir un franchisé à Briey, entre Metz et Thionville. "L’ouverture était prévue en août, mais à cause de la crise du Covid-19, elle a été reportée à février 2021. Dans ce métier, il faut acheter 6 mois à l’avance, mais avec la crise du coronavirus, tout est bloqué", explique Xavier Goebels.

"Dans ce métier, il faut acheter 6 mois à l’avance, mais avec la crise du coronavirus, tout est bloqué."
Xavier Goebels

La suite, ce sera deux autres magasins, toujours dans le nord de la France. "Deux franchisés se sont portés candidats. Mais nous préférons attendre de voir comment le marché va redémarrer", dit le patron de PointCarré.

Xavier Goebels se dit confiant sur la capacité de son groupe à rebondir. Comme toutes les enseignes non alimentaires, PointCarré a dû fermer ses magasins, subissant une perte de revenus de quelque 6 millions d’euros. Il compte sur le site internet pour doper la notoriété de la marque et inciter le chaland à revenir dans les magasins.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés