Auchan et Alibaba veulent bousculer le commerce chinois

©REUTERS

Le groupe de distribution français Auchan s'allie en Chine au géant de l'internet, Alibaba, dans le commerce physique et numérique.

Le monde de la distribution est en pleine effervescence: rumeur de rachat de Carrefour par Amazon, Walmart qui renforce ses plateformes technologiques. Et la Chine n'échappe pas à la tendance.

Le groupe de distribution français, Auchan, vient de conclure une alliance avec le géant chinois de la vente sur internet Alibaba . Auchan veut y développer des passerelles entre le commerce traditionnel et numérique. Il faut dire que les projets de supérettes hyperconnectées prospèrent en Chine et les interactions entre magasins et plateformes en ligne se multiplient.

Via cette "alliance stratégique", Alibaba, le groupe de l'emblématique multimilliardaire Jack Ma, va donc investir 2,44 milliards d'euros dans Sun Art Retail Group, l'un des principaux exploitants d'hypermarchés en Chine, dont le distributeur français possède plus du tiers du capital. L'ensemble des activités de Sun Art bénéficiera dès lors de l'écosystème digital d'Alibaba.

©AFP

Le spécialiste français des grandes surfaces en dur est implanté en Chine depuis 1999 via sa participation dans Sun Art (450 hypermarchés sous les enseignes Auchan et RT-Mart). Ces enseignes sont une locomotive pour les revenus d'Auchan.

Quant au numéro un chinois du commerce électronique Alibaba, il domine plus de 50% du marché chinois  des ventes d'entreprise à particuliers sur l'internet via sa plateforme Tmall. A l'image du revirement stratégique de son alter-ego américain Amazon, Alibaba enchaîne les rapprochements avec des chaînes de magasins en dur:

Jack Ma, patron d'Alibaba ©EPA

→ rachat de 20% du distributeur d'électroménager Suning l'an dernier
→ augmentation de sa participation dans l'opérateur de centres commerciaux Intime
→ partenariat stratégique avec le géant de la distribution, Shanghai Bailian
→ lancement d'Hema, une chaîne de supermarchés de produits frais dans laquelle le consommateur garnit son panier en ligne avant une visite en magasin. Il y scanne lui-même les articles. Dans les coulisses, il s'agit de simplifier les livraisons et la gestion des stocks en fonction de la demande.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés