Carrefour et Provera blanchis par l'Autorité de la concurrence

©REUTERS

Les engagements pris par le distributeur et par la centrale d'achats ont satisfait l'Autorité belge de la Concurrence. Qui a dès lors mis fin à son instruction.

L'Autorité belge de la Concurrence (ABC) a mis un terme à son instruction menée autour de l'alliance conclue en 2018 entre Carrefour Belgique et la centrale d'achats Provera Belux. Elle s'est en effet satisfaite des engagements complémentaires pris par les deux parties.

Le régulateur avait perquisitionné en mai 2019 chez Carrefour et Provera, la centrale d'achats des magasins du groupe Louis Delhaize (Cora, Louis Delhaize, Match, Smatch, Delitraiteur), qui avaient conclu une alliance pour l'achat de produits auprès de 140 fournisseurs pour la Belgique et le Luxembourg.

Les deux parties se sont engagées auprès de l'ABC à transférer l'ensemble du service d'achats de Carrefour dans une entité juridique distincte, Interdis, et à encadrer de manière "plus stricte les échanges d'informations".  Elles ont aussi promis de limiter les négociations de l'alliance "à l'aspect strictement financier des achats communs".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés