Colruyt a souffert

©BELGA

Bien qu’en hausse de 4,5%, sur les neuf premiers mois de son exercice 2013/2014, la croissance du chiffre d’affaires de Colruyt a ralenti ces derniers mois. Le groupe a revu ses prévisions annuelles à la baisse. En Bourse ce lundi matin, le titre a chuté.

Vendredi après Bourse, Colruyt a communiqué ses résultats. Et ses prévisions. C'est lâ que le bât blesse...

• Lors des neuf premiers mois de son exercice décalé 2013/14, le groupe Colruyt a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 6,540 millions d’euros, soit  une augmentation de 4,5 % par rapport à la même période de l'exercice précédent.

A savoir

L'action Colruyt a perdu 8,76% pour s'établir à 38,41 euros.

• Néanmoins, le groupe note un ralentissement de sa croissance au cours des derniers mois. Alors que le marché reste très axé sur les promotions, Colruyt a lancé un avertissement et s’attend à ce que son résultat net consolidé soit légèrement inférieur à celui de l’exercice précédent. Lors de la dernière assemblée générale des actionnaires, le CEO Jef Colruyt avait pronostiqué un statu quo du résultat net à 353,7 millions d'euros.

Les chiffres:

Par type d’activités, le chiffre d'affaires du commerce de détail, soit essentiellement les magasins Colruyt, a progressé de 4,3 % pour atteindre 4,959 millions d’euros. Lors du premier semestre de cet exercice, le chiffre d'affaires avait augmenté de 4,8 %. " Le ralentissement de cette progression après l'été s'explique par la poursuite et l’accélération des modifications du comportement d’achat, le climat économique difficile persistant et l'impact qui y est lié sur la structure des dépenses des consommateurs ", indique Colruyt qui a vu sa part de marché baissé de 0,2 % à 25,8% au cours du troisième trimestre.

Le chiffre d'affaires du commerce de gros et du foodservice a augmenté de 7,2 % pour atteindre 1,110 millions d’euros grâce aux bonnes performances du foodservice en Belgique (Solucious) et en France (Pro à Pro) et de l'enseigne Spar en Belgique.

Quant aux autres activités, principalement les stations-service DATS24, leur chiffre d’affaires est resté stable à 570,9 millions d’euros. Malgré la hausse des volumes, la baisse des prix du pétrole et la concurrence des prix, ont provoqué un statu quoi du chiffre d'affaires.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés