analyse

"Colruyt est et restera le gagnant du marché belge"

Colruyt dévoilera le 16 juin, après bourse, ses résultats annuels pour son exercice décalé 2019/2020. ©Kristof Vadino

Colruyt, dont l'action a joué à la perfection son rôle de valeur refuge pendant la pandémie, publiera ses résultats annuels la semaine prochaine. Voici un avant-goût.

Colruyt fut la valeur anti-Covid-19 par excellence au sein du Bel 20 durant la pandémie. Elle a joué à plein son rôle de valeur refuge (stockage alimentaire et ruée sur le papier toilette obligent) affichant sur les trois derniers mois un gain de 23% et de 15% depuis le début de l’année alors que le Bel 20 a reculé de 11% en 2020. Entre le début de la dégringolade des marchés, en février, et la mi-mai, elle a même bondi de 30% clôturant à 60 euros le 12 mai.

Boudée par les analystes

Et paradoxalement, Colruyt est sans doute la valeur de notre indice de référence la moins appréciée par les analystes financiers. Ils conseillent majoritairement (10 brokers) de se tenir à l’écart de l’action, alors que sept suggèrent de la conserver et un seul de l’acheter. Le cours actuel de 53,7 euros dépasse d’ailleurs le target moyen de 46,7 euros.

"Le marché sous-estime la solidité financière de Colruyt."
Fernand de Boer
Analyste chez Degroof Petercam

La semaine prochaine le distributeur de Hal livrera les résultats de son exercice 2019/2020 qui s’est clôturé le 31 mars. Le consensus des analystes financiers table sur des ventes en hausse de 2,1% à 9,64 milliards d’euros et sur un ebitda en progression de 4,6% à 792,5 millions d’euros.

Fernand de Boer de Degroof Petercam, le seul fan du titre, estime pour sa part que l’ebitda devrait atteindre 816 millions d’euros soutenu par des ventes supplémentaires de 25 à 30 millions d’euros tirées de la situation sanitaire. Il a également pris en compte un bonus de 10 millions accordé au personnel. Au final, il pense que le bénéfice ajusté devrait atteindre 387 millions d’euros contre 384 millions l’exercice précédent.

Target relevé

Cette tendance positive devrait également se confirmer dans les chiffres du premier trimestre en cours juge l’analyste qui rappelle que Colruyt ne donne pas de prévisions lors de la publication de ses résultats annuels. Pour l’exercice 2020/2021, il a d’ores et déjà relevé sa prévision d’ebitda à 830 millions d’euros contre 809 millions avant. Dans la foulée, son objectif de cours est majoré de 1 euro à 59 euros, le plus élevé de tous les brokers.

59
euros
Degroof Petercam a relevé son objectif de cours à 59 euros, le plus élevé parmi les brokers.

"Colruyt est et restera le gagnant du marché belge, affirme-t-il. "A notre avis, le marché sous-estime la solidité financière du groupe." Il signale, par exemple, qu’en utilisant cette solidité via des rachats d’actions ou des fusions et acquisitions, le distributeur pourrait doper ses bénéfices de 20%. Il ajoute, en outre, que la valorisation actuelle ne prend pas en compte les actifs cachés de Colruyt, comme l’investissement dans les parcs d’éoliennes et l’immobilier en France.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés