Colruyt étend ses heures d'ouverture

©Photo News

Le groupe de distribution espère que cette mesure lui permettra d'ajouter 140 millions supplémentaires à son chiffre d'affaires.

Les magasins Colruyt vont étendre leurs heures d’ouverture. De quatre heures par semaine en Flandre et de cinq heures en Wallonie.

La chaîne de supermarchés a conclu un accord de principe avec les syndicats.

"Nos heures d’ouverture grimpent de presque 8%. Cela ne fonctionne pas de manière linéaire: la hausse du chiffre d’affaires ne sera pas de 8%, mais certainement de 3%", assure Jean-Pierre Roelands, directeur commercial de Colruyt.

Avec un chiffre d’affaires prévisionnel estimé entre 4,6 et 4,7 milliards d’euros cette année, le gain espéré est donc de quelque 140 millions d’euros.

La marge opérationnelle moyenne étant de 8%, l’opération permettra d’engranger quelque 11 millions d’euros de profit de plus.

Bien sûr, l’allongement des horaires ouverture va de pair avec des coûts supplémentaires, notamment de personnel.

Selon les syndicats, l’accord prévoit une augmentation de la prime pour les heures de travail après 18 heures en semaine, de 40% à 50%; le samedi, la prime passera de 70% à 100%. Colruyt rejoint ainsi le niveau salarial de Carrefour et Delhaize.

Le groupe procédera aussi à de nouveaux engagements. Le coût total de ces mesures n’est pas encore connu.

Si le "soft-discounter" négocie depuis cinq mois avec les syndicats, c’est qu’il espère bien grignoter des parts de marché.

"Actuellement, nos magasins sont ouverts le samedi jusqu’à 19 heures, alors que la concurrence ouvre souvent jusqu’à 20 heures. Et l’on constate qu’on a du mal à fermer les magasins à l’heure. Les clients attendent des heures d’ouverture plus longues. Sinon, ils vont ailleurs", conclut Jean-Pierre Roelands. 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés