Conseil d'entreprise extraordinaire chez Carrefour ce jeudi

Les salariés de Carrefour Belgique craignent pour l'emploi. ©AFP

Des sources syndicales annoncent un conseil d'entreprise extraordinaire chez Carrefour Belgique ce jeudi. La menace d'une restructuration du groupe pèse un peu plus chaque jour sur les employés du groupe de distribution.

La situation se tend chez Carrefour Belgique. Un conseil d'entreprise extraordinaire a été convoqué pour ce jeudi, à 14h, selon des sources syndicales, une information confirmée par la direction belge du groupe. Mardi matin, le CEO du groupe Alexandre Bompard doit annoncer un "plan de transformation". Les syndicats craignent donc le pire, une menace de restructuration plane sur le groupe de distribution français. 

Pour rappel, la semaine dernière Carrefour a avoué avoir connu en 2017 "une année globalement difficile" malgré une hausse de 3% de ses ventes à 88,24 milliards d'euros.

"Un conseil d'entreprise belge permettra d'avoir des informations claires sur la Belgique. Je ne préjuge pas de ce qui sera annoncé ou pas."
Myriam Delmée
vice-présidente du Setca

"Un conseil d'entreprise belge permettra d'avoir des informations claires sur la Belgique. Je ne préjuge pas de ce qui sera annoncé ou pas", a déclaré Myriam Delmée, vice-présidente du Setca. "C'est assez rare comme procédure. L'arrivée du précédent CEO n'avait pas donné lieu à un conseil d'entreprise. On se doute que cela ne sera pas pour un verre de nouvelle année...", ajoute Delphine Latawiec, de la CNE Commerce.

Vendredi dernier, le quotidien flamand Het Laatste Nieuws faisait état des craintes de certains responsables syndicaux, qui se demandent à quelle sauce la filiale belge du groupe sera mangée. Les syndicats craignent aussi un véritable bain de sang social ciblant certains supermarchés voire les services administratifs à Evere.  En 2010, Carrefour avait mené une importante restructuration en Belgique qui s'était soldée par la fermeture de 11 implantations et la vente à Mestdagh de 16 supermarchés, ce qui avait coûté un millier d'emplois (sans licenciement sec).

11.500
Le nombre de travailleurs chez Carrefour Belgique
Carrefour Belgique emploie actuellement environ 11.500 personnes dans environ 85 magasins en gestion propre et dans les services d'appui. Par ailleurs, plusieurs centaines de magasins Carrefour sont gérés par des franchisés.

Tesco supprime 800 emplois

Le numéro un de la distribution en Grande-Bretagne va réduire ses effectifs de 800 postes dans le cadre de ses efforts de simplification de ses activités et de réduction de ses coûts. Tesco, premier employeur privé du Royaume-Uni avec plus de 310.000 salariés, va supprimer les fonctions de 1.700 employés, qui se verront proposer d'autres rôles là où cela sera possible. Tesco va en revanche créer 900 postes dans de nouvelles fonctions ("people partners", "learning partners" et "colleague relations partners").


L'action du groupe Carrefour , qui avait touché le plancher en 2017, avait repris des couleurs mercredi dernier à la Bourse de Paris. L'action avait même bondi de 5% en matinée, pour clôturer sur un gain de 3,3% à 18,3 euros. Le groupe indiquait le même jour réviser à la baisse sa prévision de résultat opérationnel courant. Il prévoit un repli d'environ 15% à taux de changes courant pour 2017.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect