Publicité
Publicité

Delhaize intéressé par les Aldi grecs

Delhaize va regarder de près le dossier des Aldi à vendre en Grèce. Le hard discounter allemand a fait savoir vendredi qu'il allait se retirer du marché grec, deux ans à peine après y être entré.

"On est toujours ouvert aux dossiers d'acquisition intéressants sur les marchés où nous sommes déjà présents", a réagi auprès de nos collègues du Tijd la porte-parole de Delhaize, Barbera Hoppenbrouwers. "Et nous avons aussi dit que nous regardions dans la région des Balkans. Nous le répétons", a-t-elle ajouté, laissant ainsi entendre que le groupe belge pourrait reprendre les Aldi mis en vente

La chaîne allemande ne voit pas d'avenir pour ses magasins en Grèce. Elle avait ouvert en novembre 2008 un premier magasin et y avait investi depuis, selon les médias allemands, plusieurs centaines de millions d'euros.

 

Elle possède aujourd'hui 38 points de vente sur ce marché, où elle occupe près de 700 personnes. Aldi avait fait savoir plus tôt cette année vouloir encore ouvrir 20 magasins supplémentaires d'ici la fin de 2010.

De son côté, Delhaize tente depuis quelques temps de jouer la carte du discount en Grèce. Le groupe belge y a récemment ouvert deux magasins test, afin d'évaluer la pertinence de son concept "Red Market". Il avait aussi ouvert deux magasins Lion Food.

En comptant les supermarchés et magasins de proximités de sa filiale Alfa-Beta, Delhaize possède au total quelque 220 points de vente en Grèce. Le groupe y a réalisé un chiffre d'affaires de 1,47 milliard d'euros en 2009.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés