Delhaize part à la chasse au plastique, au CO2 et au gaspi

Xavier Piesvaux, CEO de Delhaize ©Dieter Telemans

L'enseigne au lion lance un "plan de durabilité" visant à bannir dès l'an prochain les produits en plastique à usage unique, à réduire de 80% le recours au plastique dans les rayons de fruits et légumes et à la neutralité carbone d'ici 2021. Delhaize entend également éradiquer le gaspillage alimentaire.

Neutralité carbone pour 2021, 80% de plastique en moins au rayon fruits et légumes d'ici un an, éradication du gaspillage alimentaire: Delhaize Belgique affiche clairement ses ambitions vertes. L'enseigne au lion vient en effet de lancer un "plan de durabilité" qui doit lui permettre de devenir le premier distributeur belge présentant une empreinte écologique neutre.

Le pan le plus visible de cette initiative, présentée dans un supermarché de Nivelles - un des 10 magasins "pilotes" visant à tester les nouveaux rayons fruits et légumes -, c'est la suppression des sacs en plastique servant à emballer les produits en vrac ou disponibles aux caisses. "La première chose à faire est de supprimer les plastiques là où c'est possible", explique Xavier Piesvaux, le CEO de Delhaize. "Dorénavant, les fruits et légumes nous sont fournis et vendus en vrac". De quoi permettre de réduire de 80% le recours au plastique d'ici un an. Les efforts consentis devraient permettre de supprimer 12 tonnes de plastique en moyenne par supermarché et par an. 

"D'ici 2020, nous voulons aussi éliminer de nos rayons tous les produits plastiques à usage unique (cotons-tiges, assiettes, couverts...)."
Marie Delvaulx
Responsable durabilité chez Delhaize

"D'ici 2020, nous voulons aussi éliminer de nos rayons tous les produits plastiques à usage unique (cotons-tiges, assiettes, couverts...)", précise Marie Delvaulx, responsable durabilité chez Delhaize.  L'enseigne réfléchit par ailleurs à des solutions permettant d'éviter les barquettes en plastique dans les rayons viande ou poisson.

Moins visible mais sans doute plus tangible, Delhaize s'assigne un objectif de neutralité carbone pour 2021. Le distributeur, qui a déjà réduit de 44% ses émissions de CO2 depuis 2008, entend agir à tous les niveaux: siège, magasins, fournisseurs, transport de marchandises. "Nous allons notamment revoir toute la chaîne logistique pour réduire le kilométrage nécessaire pour acheminer les marchandises et favoriserons le transport de nuit, gage de trajets plus fluides et donc moins voraces en carburant", dit Xavier Piesvaux.

Le plan de réduction des émissions a été établi en collaboration avec CO2logic, une ONG spécialisée dans les programmes de réduction d'impact climatique à destination des entreprises.

2.905
tonnes
En 2018, la récupération de 2.905 tonnes d'aliments a permis de distribuer plus de 4,3 millions de repas, un record chez Delhaize.

Dernier volet, enfin: la réduction du gaspillage alimentaire. En 2018, la récupération de 2.905 tonnes d'aliments a permis de distribuer plus de 4,3 millions de repas, un record chez Delhaize. Qui entend intensifier ses efforts pour atteindre le maximum possible, dans le respect des normes de sécurité alimentaire. Ce qui ne pourra être distribué par donation servira à la production d’énergie par biométhanisation.

Dans le marketing vert, Delhaize entend manifestement prouver qu'il a une ardeur d'avance. Mais il affirme avoir le soutien des clients. "Prendre des initiatives telles que la suppression progressive des plastiques est plus facile aujourd'hui. On sent que les clients sont derrière nous, ce qui n'était pas le cas jusqu'il y a quelques années", souligne Xavier Piesvaux.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect