Publicité
Publicité

Des rayons vides chez Delhaize suite aux inondations

Une quarantaine de magasins Delhaize ont été détruits par les inondations. ©James Arthur

Delhaize est confronté à des rayons vides, faute de camions et de chauffeurs pour approvisionner les magasins. Certains exploitants menacent d’aller en justice.

«La moitié de mes rayons de fruits, légumes, produits laitiers, viande et poisson sont vides. Ce sont des produits de base. Il y a également des rayons vides du côté des aliments non périssables et des boissons, même si le problème est moins aigu.»

Ce propriétaire de plusieurs enseignes Delhaize ne cache pas sa frustration face aux problèmes d’approvisionnement qui touchent la chaine de supermarché. Depuis le week-end dernier, un grand nombre de magasins dans tout le pays doivent faire face à des rayons vides parce que les produits commandés ne sont pas tous arrivés.

La logistique est fortement perturbée en raison des récentes inondations en Wallonie, signale la direction dans une communication envoyée aux exploitants. Quarante magasins Delhaize ont été inondés et leur remise en état demande du temps. «Les magasins touchés doivent être vidés et ensuite réassortis», signale-t-on.

Ce qui n’est pas toujours facile, sachant que certaines routes dans les zones touchées ont été détruites. «Du fait de l’accessibilité limitée de certaines régions, les chauffeurs mettent plus longtemps pour faire les trajets. Dans certains cas, ils ont dû rentrer avec la cargaison.» L’entreprise peine en outre depuis des années à trouver des chauffeurs.

Un problème ancien

La direction ne précise pas cependant combien de temps la situation risque de durer. Les autres chaines de supermarchés ne semblent pas être confrontées au même problème. Chez Aldi et Colruyt, on ne signale que tout va bien. «Lors du week-end du 17 juillet, il a fallu faire un effort supplémentaire, mais tout s’est finalement bien passé», indique un porte-parole de Colruyt.

L’origine des problèmes chez Delhaize remonte à avant les inondations. Depuis plus de sept ans, la chaine est confrontée à des problèmes de livraison. La situation a empiré lorsqu’un nouveau centre de distribution automatisé a été ouvert à Ninove il y a trois ans. Les problèmes IT ne semblent à ce jour toujours pas résolus.

En attendant, la frustration croit chez les exploitants, d’autant que Delhaize refuse d’indemniser les pertes financières. «Cela fait des années que nous demandons des compensations, mais la société refuse. Je perds des recettes, mais je dois payer la totalité de mon loyer à Delhaize.»

"Si Delhaize n’apporte pas une solution financière avant la fin de l’année, nous irons devant le tribunal."
Luc Ardies
Unizo

L’Unizo, qui représente les indépendants en Flandre, menace de porter l’affaire en justice. «Avec un cabinet d'avocats, nous suivons la situation chez Delhaize depuis plusieurs mois. Si Delhaize n’apporte pas une solution financière avant la fin de l’année, nous irons devant le tribunal», déclare Luc Ardies, responsable chez Unizo.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés