En bio aussi, Colruyt offre les prix les plus bas

Les produits bio de Colruyt sont même moins chers que dans les Bio-Planet du groupe ©colruyt

Selon une enquête du spécialiste du retail Gondola, Colruyt précède Carrefour au hit-parade des produits bio les moins chers. Delhaize et Match se retrouvent en fond de classement.

Depuis toujours, Colruyt se fait fort d’être le supermarché le moins cher du pays. Les enquêtes régulières de Test-Achats confirment que le distributeur de Hal reste le numéro un dans ce domaine.

Il en va apparemment de même pour les produits bio. Le spécialiste du retail Gondola s’est rendu dans dix supermarchés de la région gantoise pour comparer les prix de 35 produits biologiques comparables. Il ressort de son enquête que la souche finale la moins chère a été présentée à la caisse du Colruyt: 68,84 euros, contre 69,92 euros chez Carrefour, qui est donc 1,5 % plus cher. Bien qu’il ait clamé haut et fort son ambition de devenir le détaillant bio le moins cher sur sa marque propre Carrefour Bio, le distributeur français reste donc à ce jour un poil plus cher que Colruyt.

On notera, pour l’anecdote, que la facture chez Bio-Planet, l’enseigne 100 % bio du groupe, est plus chère de 4,7 % que celle de Colruyt.

Delhaize, Match et les autres

Les courses dans les supermarchés Albert Heijn (+5 %), Delhaize (+11 %) et surtout Match (+26 %) sont sensiblement plus onéreuses que chez Colruyt ou Carrefour. Gondola s’est même rendu dans un magasin Origin’O, spécialisé dans le bio. La comparaison - qui n’a pu se faire que sur 24 produits – est pour le moins cruelle: la souche reçue chez Origin’O est 62 % plus élevée.

Si Lidl et Aldi offrent des prix plus bas sur certains produits, il n’a pas été possible de réaliser une comparaison complète et qualitative avec les autres acteurs, l’offre des deux discounters étant trop réduite. Même chose pour Makro.

Catégories de produits

Les écarts de prix entre enseignes se réduisent toutefois dans certaines catégories de produits. C’est le cas pour les produits frais. Si la différence moyenne de prix entre Colruyt et Delhaize atteint 11 %, elle se réduit à 8,8 % lorsque l’on ne compare que les produits frais (kiwis, concombres, chicons et courgettes). Ce qui s'explique en partie par le fait que Colruyt s’appuie sur ses marques propres – Boni Selection Bio – pour proposer des prix compétitifs.

©Photo News

Même si les ventes progressent régulièrement, le facteur prix reste un obstacle pour de nombreux consommateurs. Les produits bio sont, en moyenne, 30 % plus chers que les produits ordinaires. Mais, dans certains cas, les différences sont plus marquées. Un oeuf bio, par exemple, coûtait l’an dernier pratiquement deux fois plus cher qu’un oeuf ordinaire alors que la différence n’était que de 16% pour la viande. Ce qui, pour la petite histoire, n'a pas empêché les consommateurs de doubler leur consommation d'oeufs bio dans la foulée de la crise du fipronil.

Ces écarts de prix s’expliquent notamment par l’intensité en main-d’œuvre et en matières premières de la production bio. La plus grande attention au bien-être animal et les méthodes de culture sont par ailleurs plus onéreuses.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect