Feu vert pour la reprise des magasins e5 Mode par De Sutter

La chaîne e5 Mode avait perdu 20 millions d'euros de chiffre d'affaires pendant le premier confinement, au printemps dernier. ©Jonas Roosens

La chaîne de magasin de prêt-à-porter e5 Mode sera reprise par la famille De Sutter, active dans le textile. 90% des emplois devraient être préservés et l'ouverture de 4 magasins est prévue.

Il restait trois candidats en lice et le tribunal d'entreprise de Termonde a finalement tranché en faveur de la famille De Sutter pour la reprise de la chaîne de magasins de prêt-à-porter e5 mode, qui dispose d'une protection contre ses créanciers. Les deux candidats malheureux sont Colruyt Group, qui possède notamment la chaîne de magasins de vêtements ZEB, et la société danoise BTX.

5 millions
d'euros
Un investissement total de 5 millions d'euros est prévu au cours des trois prochaines années.

Cette reprise doit sonner comme une bonne nouvelle pour le personnel des magasins puisque c'était la solution la plus favorable selon les syndicats qui avaient estimé que plus d'emplois seraient préservés si la famille De Sutter l'emportait. Cette société familiale originaire de Flandre orientale et déjà active dans le textile souhaite que la totalité des activités de la société redémarre avec 90% du personnel. Elle paiera 2,5 millions d'euros pour la reprise.

Pour rappel, le CEO de l'enseigne avait décidé de fermer la totalité des magasins situés en Wallonie en janvier 2020, estimant qu'il était préférable de se concentrer davantage sur la vente en ligne. Cela a concerné un total de 12 magasins jugés trop peu rentables. Le repreneur devrait poursuivre dans cette lignée puisqu'il est prévu que le commerce en ligne représente à terme 20% du chiffre d'affaires.

Quatre nouveaux magasins

La famille De Sutter a dévoilé ses ambitieux projets après la reprise avec l'ouverture de quatre nouveaux magasins et, à terme, 50 nouveaux emplois. Un investissement total de 5 millions d'euros est prévu au cours des trois prochaines années.

"Nous croyons fermement aux chances de succès de ce projet. Nous voulons que l'icône flamande e5 soit à nouveau un succès."
Peter De Sutter
Futur PDG de E5 Fashion.

"Le siège social est également dans l'accord et les noms de marques seront conservés", a précisé Peter De Sutter. Il deviendra, avec son frère Kristof, le PDG de la nouvelle société e5 Fashion, qui reprendra la marque e5 Mode et les contrats de location des 55 magasins à partir du 1er février.

"Nous croyons fermement aux chances de succès de ce projet. Nous voulons que l'icône flamande e5 soit à nouveau un succès", se réjouit le repreneur. "Nous allons élargir les collections, afin qu’elles soient encore mieux adaptées à nos clients, qui veulent une belle tenue tendance à un prix juste."

Réorganisation judiciaire

E5 Mode, dont le siège social se trouve à Saint-Nicolas, avait connu des problèmes financiers importants lors du premier confinement. Les magasins avaient dû fermer le 14 mars et n'avaient pas rouvert avant la mi-mai. La chaîne avait perdu 20 millions d'euros de chiffre d'affaires - un quart de ses prévisions de ventes annuelles -, et avait bénéficié d'une procédure en réorganisation judiciaire par le tribunal de l'entreprise de Termonde.

Durant cette période de protection initiale, le groupe de prêt-à-porter avait procédé à un rééchelonnement de sa dette. Fin juin, le tribunal avait donné son feu vert pour un redémarrage.

Mais en novembre, e5 Mode a déposé une demande de réorganisation judiciaire avec transfert sous autorité judiciaire pour assurer la préservation de tout ou une partie de l'entreprise ou de ses activités. Et le 24 novembre, le tribunal de l'entreprise de Termonde a décidé de protéger les sociétés e5 Mode et ECG (European Clothing Group) contre leurs créanciers jusqu'à la fin janvier.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés