Flipkart choisit l'offre à 15 milliards USD de Walmart

©REUTERS

Le spécialiste indien du commerce en ligne, Flipkart, accepte de se faire racheter par Walmart. Il privilégie ainsi l'offre du géant de la distribution à celle du géant du net, Amazon.

Le conseil d'administration de Flipkart, spécialiste indien du commerce en ligne, a approuvé la vente d'une participation d'environ 75% de son capital à un consortium emmené par le géant américain Walmart . Selon Bloomberg, l'opération porte sur un montant d'environ 15 milliards de dollars (12,53 milliards d'euros).
L'opération pourrait être finalisée d'ici 10 jours mais les modalités de l'accord ne sont pas encore arrêtées et un échec n'est pas exclu.

Amazon était plus tôt dans la semaine sorti du bois. Selon la presse américaine, le géant américain de la vente sur internet avait aussi entamé des négociations en vue de reprendre la société indienne.

Le conglomérat japonais SoftBank vendra sa participation de plus de 20% dans Flipkart dans le cadre de l'opération. Alphabet, maison mère de Google, participera probablement à ce consortium.

Toutes les parties se sont ​​abstenues de tout commentaire.

Walmart tente depuis des années de s'implanter en Inde mais une réglementation tatillonne l'oblige à se cantonner à du "cash-and-carry", un segment où il est représenté par 21 points de vente.

Flipkart contrôle, pour sa part, près de 40% de la distribution en ligne en Inde, selon une estimation du consultant Forrester. Fondé en 2007 à Bangalore, Flipkart s'est lancé dans la vente de livres avant de se diversifier rapidement au point de concurrencer Amazon sur la quasi-totalité des produits proposés.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés