Hausse impressionnante des transactions en ligne lors de ce Black Friday

©AFP

Le fournisseur de paiements CCV constate une augmentation de plus de 200% des transactions e-commerce en cette journée de promotions du Black Friday.

Pandémie de coronavirus oblige, le Black Friday se déroulait cette année exclusivement en ligne. Conséquence attendue: le nombre de paiements électroniques, déjà favorisés par la fermeture des commerces non-essentiels, a davantage explosé ce vendredi. Le fournisseur de paiements CCV a ainsi constaté un triplement des transactions en ligne par rapport à un vendredi normal.

Le shopping traditionnellement dédié aux bonnes affaires ne s’est toutefois pas limité à ce vendredi mais a débuté en début de semaine, avec les Black Friday Deals.

"Au cours de cette semaine, CCV a observé une augmentation progressive des ventes en ligne, avec un pic ce vendredi, marqué par trois fois plus de ventes qu’un vendredi normal", explique le CEO de CCV Belgium, Dimitri Beck.

Tous les secteurs touchés

56
euros
Montant moyen dépensé par panier lors de ce Black Friday.

CCV, particulièrement actif auprès des PME belges, constate un autre changement par rapport aux dernières années. Le Black Friday ne se limite plus aux traditionnels segments e-commerce comme l’électronique, la mode, la maison et les jouets. "La plupart des secteurs sont entrés dans la danse vu l’importance actuelle des achats en ligne. En cette période de confinement, le Black Friday en ligne - qui risque bien de voler la vedette au traditionnel Cyber Monday - a remporté un franc succès", explique l'entreprise dans un communiqué.

Le montant dépensé par transaction reste lui stable, ne dépassant pas les 56 euros en moyenne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés