Publicité

Ikea Belgique victime à son tour de problèmes d'approvisionnement

Avec son chiffre d'affaires de 1,01 milliard d'euros, Ikea dépasse sa performance de 2019, avant la crise sanitaire. ©Photo News

La crise sanitaire a poussé le Belge à investir dans son confort domestique. Tout profit pour Ikea, qui franchit la barre du milliard d'euros de ventes. Mais le roi du meuble en kit n'est pas épargné par les difficultés d'approvisionnement.

Comme d'autres secteurs, celui de l'ameublement n'échappe pas aux problèmes d'approvisionnement. C'est le cas de son enseigne emblématique, Ikea. Le géant suédois s'attend à ce qu'ils se prolongent au moins jusqu'au milieu de l'an prochain, le grand défi étant d'acheminer les marchandises importées de Chine. Le groupe claironne cependant son intention de ne pas répercuter les augmentations des prix du transport sur le prix final imputé au client.

"Nous avons pris des dispositions pour réduire la gamme que nous proposons et envisageons de nous fournir auprès de partenaires régionaux."
André Schmidtgall
Administrateur délégué d’Ikea Belgique

Les difficultés d'approvisionnement touchent aussi la Belgique, mais André Schmidtgall, patron de la filiale belge du roi du meuble en kit, se veut rassurant. "Nous avons pris des dispositions pour réduire la gamme que nous proposons et étudions la possibilité de nous fournir auprès de partenaires régionaux. Nous voulons aussi être totalement transparents sur ce dont nous disposons ou ne disposons pas", souligne-t-il.

Malgré ces contretemps, André Schmidtgall se dit confiant pour l'exercice en cours. "Le nombre de visites en magasin remonte clairement, en particulier en Flandre, où la suppression du masque obligatoire a un impact positif". L'ampleur de la croissance dépendra, selon lui, du contexte politique, une allusion au dossier épineux du travail de nuit, renvoyé par le gouvernement fédéral aux partenaires sociaux.

Exercice record

Pas trop d'inquiétude, donc, d'autant que l'enseigne jaune et bleu sort d'un exercice à marquer d'une pierre blanche. La baisse du nombre de visiteurs dans les huit magasins belges, due à la crise sanitaire, a été largement compensée par le bond des ventes en ligne. À l'issue de l'exercice décalé 2020-2021, clôturé fin août, Ikea Belgique a, en effet, vu son chiffre d'affaires augmenter de 5,8 % pour franchir la barre du milliard d'euros.

Les revenus de l'enseigne, qui sont même supérieurs à ceux de 2019, cadrent parfaitement avec la performance du groupe au niveau mondial (+6,3% à 37,4 milliards d'euros). "Une croissance de 5,8% est une très belle performance pour une année marquée par des périodes de fermetures des magasins et de confinement", souligne André Schmidtgall.

221,7
millions €
Les 87,8 millions d'internautes venus sur le site d'Ikea ont dépensé un montant total de 221,7 millions d'euros.

Consigné chez lui par la crise du covid, le consommateur a (re)découvert les joies du cocooning et a investi massivement dans son confort. Et si la crise sanitaire a pesé sur la fréquentation des magasins, en recul de 19% à 9,7 millions, le Belge s'est lancé à corps perdu dans le shopping en ligne. Les 87,8 millions d'internautes venus sur le site ont ainsi dépensé un total de 221,7 millions d'euros. Les ventes en ligne représentent donc près du quart du chiffre d'affaires (22,65%), contre 10,8% en 2019-2020.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés