Jour J pour les salariés de Carrefour Belgique

©BELGA

Après la présentation mardi du plan stratégique du groupe Carrefour, un conseil d'entreprise extraordinaire est prévu à 14h au siège de Carrefour Belgique à Evere. Les syndicats attendent "une clarification de la situation angoissante de ces derniers mois".

Journée décisive pour les salariés de Carrefour Belgique. Un conseil d'entreprise extraordinaire est prévu à 14h. Ils devraient ainsi être informés de l'impact sur la Belgique du plan stratégique, présenté mardi à Paris par le patron du groupe, Alexandre Bompard.

"Il est important de clarifier une situation angoissante qui perdure depuis plusieurs mois, en magasin comme au siège", prévient Delphine Latawiec, permanente nationale CNE.

"Le suspense malsain et tous les doutes restent permis en Belgique. C'est franchement dérangeant", regrettait Myriam Delmée, vice-présidente du SETCa (FGTB) à l'issue de la présentation à Paris où aucun élément sur la Belgique n'a été exposé.

Dans son plan, Alexandre Bompard a annoncé la suppression en France de 2.400 des quelque 10.500 salariés. Il a par ailleurs souligné l'importance, selon lui du format hypermarché. Il assure qu'il n'y aura aucune fermeture d'hypermarchés, tout au plus une réduction des surfaces. Mais ce discours vaut-il également pour le marché belge? 

Chez nous, les hypermarchés sont en effet au centre de toutes les craintes. Ils sont peu rentables, voire en perte. "La situation de Carrefour en Belgique n'est ni bonne ni mauvaise, explique pourtant Gino Van Ossel, spécialiste de la distribution à la Vlerick School. "Le nettoyage des magasins déficitaires a été effectué il y a huit ans. On peut encore franchiser quelques points de vente, mais cela me semble compliqué pour les hypers, là où cela va le plus mal".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect