Jumbo évite le conflit direct avec Colruyt

©ROBIN UTRECHT

Le groupe familial néerlandais, qui doit ouvrir ses trois premiers magasins au Limbourg à l’automne, renonce à garantir les prix les plus bas chez nous.

L’arrivée en Belgique de l’épouvantail Jumbo, cette chaîne néerlandaise de supermarchés présentée comme le "Colruyt néerlandais", se précise. D’ici la mi-novembre au plus tard, elle devrait ouvrir ses trois premiers magasins au Limbourg (à Overpelt, Rijkevorsel et Lanaken).

Les dirigeants de Colruyt vont pouvoir éponger les sueurs froides que suscitait l’irruption de ce concurrent qui, sur son marché domestique, se positionne lui aussi sur le créneau des prix garantis les plus bas. Jumbo va même plus loin que le distributeur de Hal: le client qui découvre un produit moins cher chez un concurrent voit son achat remboursé purement et simplement.

"Nous ne voulons pas nous lancer dans une guerre des prix."
Peter Isaac
directeur général de Jumbo Belgique

Selon Distrifood, une publication professionnelle néerlandaise, Jumbo devrait opter chez nous pour une politique différente et renoncer à la garantie des prix les plus bas. Le distributeur chercherait ainsi à éviter un affrontement direct avec le tout-puissant Colruyt. Et ciblerait davantage son grand concurrent Albert Heijn.

Cela faisait quelque temps que l’enseigne batave s’interrogeait sur la politique de prix qu’elle mènerait chez son voisin du sud. "Nous ne voulons pas nous lancer dans une guerre des prix", avait toutefois indiqué durant l’hiver Peter Isaac, directeur général de Jumbo Belgique, au magazine spécialisé Gondola.

Jumbo dispose d’une puissance de feu appréciable. Le groupe, qui exploite 662 magasins aux Pays-Bas, y dispose d’une part de marché de 21,6%, ce qui en fait le deuxième distributeur derrière l’incontournable Ahold Delhaize.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect