Le conflit social s'enlise chez Decathlon

Pour les syndicats, la direction de Decathlon "ignore complètement la législation sociale". ©Wim Kempenaers

La grève au centre logistique de Decathlon à Willebroek a été interrompue mardi par un huissier. Les syndicats stigmatisent la rupture du dialogue social et demandent à la ministre de l'Emploi d’intervenir.

Va-t-on vers un pourrissement du conflit au centre de distribution de Decathlon à Willebroek? Après l'interruption, mardi par un huissier, de la grève déclenchée la veille par les travailleurs, les syndicats demandent à la ministre de l'Emploi, Nathalie Muylle (CD&V), d'intervenir.

Le personnel conteste le retrait d'une prime et la manière avec laquelle la direction a introduit le travail en soirée et de nuit. Il reproche aussi à la direction d'avoir fait appel à des intérimaires durant la crise du coronavirus.

"Decathlon ne peut, sous la coupole de workshops contrôlés, décider seul de retirer ou de modifier des avantages octroyés aux travailleurs, ni de mettre certains employés au travail de nuit non autorisé ou de recourir aux intérimaires sans l'accord préalable de la délégation syndicale", souligne la CGSLB dans un communiqué.

"Selon l'idéologie Decathlon, la direction applique les lois belges lorsqu'elles servent ses intérêts."
Erika Lambert
Permanente ACV Puls

Les syndicats stigmatisent le mail envoyé jeudi par la direction au personnel, l'informant de la mise en place d'un atelier appelé à "prendre une décision pour remercier ceux qui ont travaillé pendant le confinement". Les syndicats, qui critiquent l'organisation de ces "meetings internes avec quelques membres du personnel" sans mandat, accusent Decathlon d'avoir rompu le dialogue social.

"Selon l'idéologie Decathlon, la direction applique les lois belges lorsqu'elles servent ses intérêts, mais ignore complètement la législation sociale", lance Erika Lambert (ACV Puls). Les syndicats demandent donc une intervention de la ministre "avant que les relations sociales ne soient complètement détruites".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés