Le Conseil d'État recale une deuxième fois le projet Uplace

Uplace Machelen (projection) ©RV DOC

Pour la deuxième fois, le Conseil d’État a décidé d’émettre un avis négatif sur le projet Uplace, le futur shopping center de Machelen.

Le Conseil d’État estime que les autorités flamandes n’ont pas fourni une sécurité juridique suffisante dans le domaine de la mobilité, lorsqu’elles ont établi leur Plan régional d’aménagement du territoire. Il s’agit là du même argument utilisé lors du premier avis négatif émis en décembre de l’année passée.

Selon le Conseil d’État, le gouvernement flamand ne peut pas considérer, pour délivrer l’autorisation écologique, que les travaux d’infrastructure concernant la mobilité seront effectivement autorisés et réalisés.

Ce que va faire le Conseil d’État de cet avis négatif n’est pas encore clair. Il va probablement étudier le Plan régional d’aménagement du territoire et le permis écologique en même temps, dans la première moitié de l’année prochain.

Uplace estime qu’il n’y a pas de plainte sur le progrès même du dossier mobilité. "Le gouvernement flamand vient précisément cette semaine de délivrer les permis de construire à l’Agence des routes et des transports. Les travaux sont dans la phase d’approvisionnement", indique la société. À voir si cela suffira…

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés