Le projet belge de la chaîne Cultura recalé

©BELGAIMAGE

La chaîne française ne pourra pas s'implanter à Waterloo avec son projet actuel, recalé par la commune. Cultura a introduit un recours contre la décision.

L’Echo relatait récemment la volonté de la chaîne de biens culturels Cultura (91 magasins en France) de s’implanter en Belgique. Un site a été identifié pour y développer un magasin de 2.800 m², celui du futur centre commercial Place Richelle à Waterloo, un projet piloté par le promoteur Redevco et situé sur le site de l’ancien hypermarché Carrefour. Objectif: ouvrir le premier Cultura belge durant le premier trimestre 2020. Cultura viserait à terme une quinzaine de magasins en Belgique.

En février, Redevco a introduit une demande de permis d’implantation commerciale auprès du fonctionnaire de la Région wallonne compétent en la matière. Après enquête publique et avis des différentes instances consultées, dont la commune et l’Observatoire du commerce, la demande de permis a été refusée fin mai. En avril, l’Observatoire avait pourtant remis un avis favorable mais la commune s’y est opposée.

"Il y a plusieurs raisons à notre refus, explique la bourgmestre Florence Reuter (MR); il y a une offre suffisante sur le territoire, tous les produits proposés par cette nouvelle enseigne sont vendus dans des commerces présents de longue date à Waterloo. Or, la commune est saturée et la mobilité est très problématique; pareille enseigne, sorte de Decathlon de la culture, aggraverait la situation." Florence Reuter ajoute que sa commune a lancé un vaste plan de réaménagement du centre-ville: "Il ne s’agit pas de vider le centre-ville et de créer des cellules vides en autorisant un tel mammouth juste à l’entrée de l’hyper centre. La Région favorise la revitalisation des centres-villes, cette implantation va à l’encontre de cette volonté."

La bourgmestre rappelle aussi que depuis des années, de nombreuses modifications ont été demandées pour ce site. "Entre le moment où le permis socio-économique a été délivré et aujourd’hui, la situation a diamétralement changé; nous aimerions avoir une vision claire et cohérente du site avant d’accepter l’arrivée d’enseignes au compte-gouttes." De fait, au départ, c’est Orchestra, une chaîne de produits pour bébés, qui devait s’installer à la place de Cultura; elle occupera un autre emplacement mais sur le même site.

Cultura et Redevco n’abandonnent pas la partie. Fin juin, ce dernier a introduit un recours contre la décision de refus. Début septembre, les différentes parties au dossier seront auditionnées.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect