Les magasins et le personnel de Blokker changent de mains

Les 123 magasins belges et luxembourgeois de Blokker poursuivront leurs activités sous l'aile de Dutch Retail Groep.

Réunis en conseil d'entreprise, les syndicats belges du groupe néerlandais ont appris la vente de Blokker Belgique. Tous les magasins belges et luxembourgeois poursuivront leurs activités sous le nom "Mega World". L'emploi est garanti pendant un an.

Les craintes sur l'avenir de Blokker grandissaient. Aujourd'hui, le personnel est à moitié rassuré. Le groupe néerlandais Mirage Retail Group annonce que désormais les 123 magasins belges et luxembourgeois de Blokker poursuivront leurs activités sous l'aile de Dutch Retail Groep. Dans les prochains mois, ils évolueront vers une "formule discount" et sous la marque "Mega World". 

670
emplois
Blokker compte en Belgique et au Luxembourg quelque 670 collaborateurs.

Selon les syndicats, l'emploi et les conditions salariales sont garantis pendant un an. En Belgique et au Luxembourg, le distributeur compte quelque 670 collaborateurs. 

Des salariés mitigés

"La vente de la chaîne de magasins belges et luxembourgeois à Dutch Retail Groep, dirigé par Dirk Bron, permet de garder tous les magasins ouverts", lit-on dans un communiqué de Mirage Retail Group.

Des engagements sont prévus. Il s'agit d'emplois à temps partiel et précaires, à savoir des contrats à durée déterminées, des intérimaires,.... Le patron nous explique que lorsqu'il faut vider un camion, il les gens pour.
Anne-Marie Dierckx
CNE

Si l'enthousiasme est de mise dans le chef des dirigeants, au sein du personnel, le sentiment est plus mitigé. Certes il n'est pas question de faillite et une garantie d'emploi est offerte pendant un an, mais qu'adviendra-t-il par la suite?  

La nouvelle formule discount, que veut lancer en Belgique et au Luxembourg Dirk Bron, est basée sur l'achat de marchandises de marques par lots afin de pouvoir afficher des prix bas, explique Anne-Marie Dierckx de la CNE. Les syndicats craignent toutefois que ce nouveau concept soit en fait lancé pour écouler des stocks actuels. 

Enfin, la nouvelle direction fait état d'engagements supplémentaires. "Il s'agit d'emplois à temps partiel et précaires, à savoir des contrats à durée déterminée, des intérimaires,.... Le patron nous explique que lorsqu'il faut vider un camion, il faut les gens pour." 

Une épine hors du pied

Administrativement, la vente de Blokker Belgique est actée ce jour. L'ouverture officielle sous l'enseigne Mega World est prévue en mai prochain. De nouvelles enseignes pourraient toutefois déjà fleurir ça et là plus tôt. Le nouveau propriétaire veut auparavant étudier le positionnement et la place disponible des magasins. Des déménagements d'espaces ne sont donc pas exclus.      

Michiel Witteveen, CEO de Mirage Retail Group, jette donc le gant. "Ces cinq dernières années, le chiffre d'affaires et les résultats des magasins Blokker en Belgique et au Luxembourg ont fortement été sous pression dus à des conditions de marché difficiles dans les deux pays. Malgré de nombreuses mesures et interventions, nous n'avons pas réussi à changer ces évolutions. Poursuivre l'activité de la sorte n'était plus possible." La reprise des magasins par Dutch Retail Groep est, selon lui, la seule façon d'assurer la continuité des magasins et garantir l'emploi aux salariés.

Cette vente permet également au management de Blokker de désormais se concentrer sur l'amélioration des performances de l'enseigne aux Pays-Bas.     

Le personnel belge et luxembourgeois sera informé de la situation dans les prochains jours. 

Qui est Dirk Bron?

Dirk Bron, le nouveau propriétaire des magasins Blokker belges et luxembourgeois, n'est pas totalement inconnu dans le secteur "retail" belge.

En 2006, il se portait acquéreur de la chaîne Superconfex alors en difficulté. Son intention: créer une chaîne de magasins de vêtements de tout type (ville, sport, marques...) pour toute la famille; et ce à prix cassés. Avec Blokker, il souhaite en quelque sorte réitérer l'expérience.

Néanmoins, à peine l'acquisition réalisée, Dirk Bron a dû se résoudre à fermer six des 15 magasins Superconfex. À l'issue d'une enquête du parquet pour soupçons de fraude, la chaîne avait fait faillite.

Notons que le Blokker nouvelle formule devrait offrir tant des chaussures, que des vêtements, de l'électro-ménager, des vélos.... Des articles de marques acquis en lots, et donc vendus à bas prix.     

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés