Les pensions pèsent sur le résultat d'Ahold

© Elleboog ©Emy Elleboog

Le géant néerlandais de la distribution Ahold annonce pour le premier trimestre un bénéfice net multiplié par près de 7 en glissement annuel, dopé par la vente de sa part de 60% dans le distributeur scandinave ICA. Il augmente son programme de rachat d'actions, étalé jusqu'à fin 2014, de 500 millions à 2 milliards d'euros.

Ahold a enregistré une légère hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Son bénéfice opérationnel a en revanche souffert de charges de pension aux Etats-Unis, ressort-il mardi des chiffres trimestriels de la société néerlandaise, qui se dit satisfaite de son extension en Belgique.

Le chiffre d'affaires a grimpé de 4,4% sur base annuelle, à 10,1 milliards d'euros, légèrement en deçà des attentes des analystes. Le bénéfice opérationnel a baissé de 16% à 345 millions d'euros, notamment en raison d'un nouvel accord de pension qui a coûté à Ahold 63 millions d'euros. Le bénéfice net, de 1,95 milliard d'euros, a été en très large partie dopé par la vente de la chaîne de supermarchés scandinave ICA. Sur le bénéfice de 1,95 milliard d'euros de bénéfice enregistré au premier trimestre, 1,75 milliard est attribuable à la vente des parts ICA à la société d'investissements Hakon Invest, qui possède déjà les 40% restants. La cession avait été annoncée le 11 février pour 2,4 milliards d'euros.

Aux Etats-Unis, où l'entreprise réalise la moitié de son chiffre d'affaires, les bénéfices ont enregistré une hausse de 3,4%, s'est réjoui le CEO Dick Boer. Aux Pays-Bas et en Belgique, les rentrées ont augmenté de 7,5% grâce notamment au chiffre d'affaires de bol.com et à l'extension de l'enseigne en Belgique, où Ahold détient 15 supermarchés Albert Heijn.

L'entreprise veut achever un plan d'économies de 600 millions d'euros d'ici fin 2014.

Ahold a aussi annoncé mardi qu'il portait son programme de rachat d'actions à deux milliards d'euros, contre 500 millions prévus initialement, le distributeur néerlandais voulant ainsi rendre aux actionnaires une partie de la plus-value générée par la cession du suédois ICA.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n