Delhaize, Colruyt, Carrefour et Cora ferment à 20h le vendredi

Difficile de fermer les seuls rayons alcool dans les supermarchés pour se conformer à l'interdiction de vente d'alcool après 20h. Delhaize, Colruyt et Carrefour fermeront donc temporairement leurs magasins une heure plus tôt le vendredi. ©Thierry du Bois

Delhaize, Colruyt, Carrefour et Cora fermeront leurs supermarchés une heure plus tôt le vendredi, pour respecter l'interdiction de vente d'alcool après 20h.

L'interdiction de la vente d'alcool après 20h, une des mesures mises en place depuis lundi pour lutter contre le Covid-19, suscite des interrogations sur son respect dans les supermarchés qui ferment plus tard le vendredi.

Delhaize et Colruyt avaient tranché mardi, Carrefour leur a emboîté le pas mercredi matin, Cora a suivi jeudi. Dès le 23 octobre, les quatre enseignes fermeront leurs magasins une heure plus tôt le vendredi, soit à 20h, et ce pour les trois prochaines semaines au moins. D'un point de vue organisationnel, c'est le moyen le plus simple, selon elles, de respecter l'interdiction de vente d'alcool après 20 heures sans accroître la pression sur le personnel.

128
supermarchés
Le changement d'horaire du vendredi ne concerne que les 128 supermarchés Delhaize intégrés.

Les heures d'ouverture des autres jours (8h-20h) restent inchangées. A noter que chez Delhaize, le changement du vendredi ne concerne que les 128 supermarchés Delhaize intégrés. Les autres formats de magasins (AD Delhaize, Proxy Delhaize, Shop&Go) sont en effet gérés par des affiliés indépendants, qui gardent le libre choix de leurs horaires.

Et les franchisés ?

Ce faisant, les trois principaux distributeurs du pays répondent à l'appel des syndicats qui demandent la fermeture des grands magasins à 20h00 le vendredi pour éviter d'éventuels problèmes avec des clients. Chez Carrefour, on précise que l'on s'adaptera en fonction des prochaines annonces du gouvernement.

Chez Colruyt , cette mesure s'applique aussi au service des courses en ligne Collect&Go. Les points d’enlèvement Collect&Go ne sera donc plus disponibles pour les clients après 20h. Chez Aldi et Lidl, la question ne se pose pas, les magasins fermant à 19h et 20h tous les jours.

Chez Makro, les systèmes de caisse ont été adaptés pour répondre à l'interdiction de vendre de l'alcool après 20h00. Il n'est donc pas nécessaire de fermer les magasins plus tôt, estime la direction.

"Les franchisés ont souvent peu de personnel et sont davantage exposés, dans les centres-villes notamment."
Delphine Latawiec
Secrétaire nationale de la CNE Commerce

Reste la question des franchisés, qui ouvrent parfois jusque 22h, voir 23h. "C'est plus compliqué parce qu'il n'y a pas d'interlocuteurs. Notre marge de manœuvre est donc plus réduite. Nous avons interpellé les organisations de classes moyennes", dit Delphine Latawiec, secrétaire nationale de la CNE Commerce.

Une possibilité serait de gérer des stocks en les retirant de la vente libre, comme cela se fait déjà pour le tabac. "Mais ces magasins ont souvent peu de personnel et sont davantage exposés, dans les centres-villes notamment", souligne la permanente syndicale.

Le syndicat chrétien a interpellé les différents acteurs pour rappeler la nécessité de mesures de sécurité complémentaires: réintroduction du caddy obligatoire pour garantir une distance suffisante aux caisses, retour des stewards à l'entrée des magasins pour désinfecter les caddies (que les clients ne désinfectent plus systématiquement).

Le Colruyt d'Anderlecht fermé

Les données globales sur l'évolution de la pandémie dans le commerce de détail manquent aussi. "A ce stade, nous n'avons aucune vue sur le nombre de cas de covid en magasin. Il serait temps de disposer de chiffres pour y voir plus clair", souligne Delphine Latawiec.

A noter la décision de Colruyt de fermer son magasin de la chaussée de Mons à Anderlecht à la suite de la détection d'un cluster au sein de l'équipe du personnel. Une autre équipe est en train d'être mise sur pied afin de pouvoir rouvrir le magasin dès jeudi matin.

Selon une porte-parole de l'enseigne, 7 cas de Covid-19 ont été détectés en peu de temps au sein d'une équipe qui compte un peu plus de 40 personnes dans ce Colruyt qui est le plus grand de la région bruxelloise. Deux autres collaborateurs sont en quarantaine dans l'attente du résultat de leurs tests.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés