Publicité
epinglé

Les "trucs" de bol.com pour aguicher le... gogol

bol.com, c'est "20 millions de trucs" qui nécessitent une logistique de pointe. ©BELGAIMAGE

Présente depuis septembre 2020 dans la partie francophone du pays, la plateforme néerlandaise tente de mieux se faire connaître. Avec une campagne de pub... interpellante.

Pour attirer le chaland, il faut susciter son attention. La plateforme de commerce en ligne bol.com, sorte d'Amazon à la sauce hollandaise et vache à lait d'Ahold Delhaize, a pris cet aphorisme au pied de la lettre. Depuis quelques jours, les aubettes de bus du sud du pays sont "décorées" d'affiches publicitaires au slogan, disons... lapidaire.

"Trouvez facilement votre bonheur parmi plus de 20 millions de trucs": on sait bien que dans la pub, la subtilité n'est pas une vertu prioritaire. Mais le message subliminal qui transpire de l'affiche laisse songeur. En proposant ses millions de "trucs", bol.com laisse sous-entendre que son objectif premier est d'attirer le consommateur dans sa nasse virtuelle, sachant qu'avec son offre surabondante, l'internaute sera d'office piégé et finira bien par acheter. Le superflu, ce n'est pas son problème. "Entrez donc, vous trouverez bien un truc qui vous plaira", semble dire la plateforme.

Cinq millions de nouveaux clients potentiels, ce n'est pas négligeable. De là à les prendre pour des... gogol, il y a un pas. Que franchit brol.com (lapsus volontaire) en attisant les convoitises pour des objets à l'utilité pas toujours évidente qui finiront par se retrouver relégués dans une cave ou un grenier. Et tant pis pour les coûts environnementaux induits par la loi du "dernier kilomètre", celui qui permet d'acheminer les "trucs" dans chaque chaumière.

Il faut croire que la volonté d'empêcher l’ogre Amazon d'occuper seul le terrain francophone autorise certaines libertés avec la décence.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés