Marks & Spencer va s'installer à la Toison d'Or

Plus de dix ans après son départ de la Belgique, la chaîne britannique Marks and Spencer revient en Belgique. Le groupe vient de créer une succursale dont le but est de fournir un soutien administratif aux magasins de la société en Belgique. La première boutique devrait s'installer avenue de la Toison d'Or.

Les fans de la chaîne britannique Marks and Spencer peuvent se réjouir. En effet, la chaîne vient de signer son retour en Belgique par le biais de la création d'une succursale. Il s'agit essentiellement d'un centre de soutien pour les futurs magasins Marks and Spencer dans notre pays.

Après avoir annoncé l'ouverture d'un magasin en ligne dans le courant du mois de novembre, il semble bien que Marks and Spencer ait décidé de franchir un pas supplémentaire en Belgique.

Toison d'Or

D'après nos informations, le conseil d'administration de la chaîne britannique a décidé d'établir une succursale en Belgique. Celle-ci sera située Rue Royale, à 1000 Bruxelles. Et le but de cette succursale en dit long sur les intentions du groupe. En effet, celle-ci vise à "louer, exploiter, employer du personnel et fournir un soutien administratif aux magasins de la société en Belgique".

A priori, la première boutique Marks and Spencer devrait voir le jour dans le nouveau centre commercial que le groupe Prowinko s'apprête à développer le long de l'avenue de la Toison d'Or, selon une information qui circule depuis quelques temps dans le milieu bruxellois de la grande distribution.

En 2001, confronté à un effondrement de son bénéfice, M&S, alors dirigée par le Belge Luc Vandevelde, avait décidé de fermer ses 38 magasins en Europe continentale pour recentrer ses activités au Royaume-Uni. En Belgique, cette fermeture avait porté sur 4 magasins.

M&S était revenu en France l'année dernière par le biais de l'ouverture d'une enseigne sur les Champs-Elysées.

En 2011, lors du salon international du retail, le Mapic, à Cannes, Jan Heere, directeur de l'expansion internationale, avait envisagé l'éventualité d'un retour en Belgique.  "La Belgique n'est pas notre première priorité, mais c'est clairement un marché pour lequel nous avons beaucoup d'attention", avait-il alors déclaré avant d'ajouter: "La Belgique et les Pays-Bas sont attirants. C'est avant tout une question d'opportunité".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés