Publicité

MediaMarkt inaugure le live-shopping en Belgique

En se lançant dans le live-shopping, MediaMarkt cherche à dispenser des conseils en ligne comme le font ses vendeurs en magasin. ©Kristof Vadino

Un télé-achat sur le net, mâtiné de conseils pour aider le client à faire ses choix: MediaMarkt se lance dans un procédé de vente inédit en Belgique, le live-shopping.

Quasiment inconnu chez nous, ce type de vente animée par un influenceur et centrée sur un thème précis fait un tabac en Asie. En Chine particulièrement, où un Chinois sur trois a déjà effectué des achats par ce canal.

MediaMarkt Belgique a eu l'idée de tester cette expérience interactive chez nous. L'idée de base, c'est d'allier la facilité et la rapidité de l’e-commerce et les conseils donnés en magasin par un vendeur.

"Avec le confinement, nous avons remarqué que de nombreux clients passaient commande en ligne, mais que certains préféraient attendre la réouverture des magasins pour pouvoir demander des explications ou des conseils aux vendeurs. Nous avons donc choisi de les aider à faire leur choix sur internet en répondant à leurs questions", explique Janick De Saedeleer, porte-parole de MediaMarkt.

Concrètement, l'enseigne organisera des live-shoppings tous les samedis d'octobre à partir de ce samedi. Les quatre sessions, organisées de 13h à 15h, seront consacrées à un thème spécifique, celle de ce samedi s'intéressant aux 10 smartphones les plus populaires. Une session photo est programmée le 17, avant une session gaming le 24 et une session bien-être le 31.

L’idée, c'est d’expliquer les différences qui séparent les appareils et de donner des explications permettant au client d'affiner son choix. Un influenceur joue les animateurs et pose des questions aux experts qui répondent à ses questions et à celles que poseront les internautes par chat.

Du côté francophone, c’est l’acteur Christophe Stienlet qui animera ces sessions. Reste à voir si la mayonnaise prendra.

"Pour nous, c'est une première. Il est donc impossible de prévoir comment le public réagira."
Janick De Saedeleer
Porte-parole de MediaMarkt

Pour mettre en place cette innovation, MediaMarkt s’est offert les services de l’agence digitale belge Intracto. "Pour nous, c'est une première. Il est donc impossible de prévoir comment le public réagira. Nous ferons le bilan après ces quatre sessions", dit la porte-parole de MediaMarkt.

Le professeur Gino Van Ossel, expert en distribution à la Vlerick Management School, reste lui aussi dans l'expectative, avec un a priori positif. "C'est malin de la part de MediaMarkt d'essayer ce système de vente. Les géants de l'e-commerce comme Amazon ou Coolblue n'y ont pas encore recouru. MediaMarkt pourrait donc trouver ainsi une faille dans le marché", dit-il.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés