Quand Lidl se la joue "local"

Le producteur de tomates Rotom produit 202.000 kilos de tomates chaque semaine pour Lidl. ©Lidl

La chaîne de supermarchés Lidl veut être championne du retail en matière de durabilité. Un objectif qui devrait s’illustrer sur plusieurs tableaux. Cinq en tout.

Lidl souhaite se mettre à la pointe du retail durable. Le groupe a présenté sa stratégie. Un plan complet si l’on en croit l'exposé fait ce matin chez le principal fournisseur de tomates de Lidl Belgium (95% des tomates sont fournies, toute l’année, par les serres du producteur Rotom, dans la province d’Anvers). "Nous souhaitons que note groupe ait une incidence positive sur ses collaborateurs, ses clients et la société", a déclaré le CEO de Lidl Belgique et Luxembourg, Boudewijn van den Brand.

Un assortiment "durable"

Le lieu n’était d’ailleurs pas choisi au hasard, puisqu'il illustre à lui seul certains points clef de ce programme durable : les tomates Rotom sont cultivées sur un sol belge, abreuvées grâce à un bassin (eau de pluie) et des panneaux solaires alimentent le site. Un modèle qui correspond à la volonté de Lidl d’augmenter de 10% le chiffre d’affaires total des produits propres régionaux et locaux, chaque année, mais aussi celui des produits durables. A côté de cela, on retrouve aussi des mesures concernant l’huile de palme (bientôt certifiée 100% durable), les produits chimiques dans les textiles, la teneur ajoutée en sel et en sucre dans leurs produits, le bien-être animal ou encore les emballages. Voilà pour le volet "assortiment" du programme.

Côté climat, d’ici à 2020, les clients pourront bénéficier de stations de recharge électrique pour leur voiture ou leur vélo. Lidl souhaite mener à 12,5% sa consommation électrique provenant d’électricité renouvelable produite en interne. Chaque nouveau centre de distribution et chaque nouvelle filiale seront construits selon la norme BREEAM (méthode d’évaluation environnementale des bâtiments). Des mesures seront prises également concernant la lutte contre les déchets : 95% de ceux-ci seront recyclables.

Lidl veut aussi "durabiliser" sa politique de ressources humaines à travers des entrevues de développement avec tous ses employés mais aussi des collaborations avec les écoles et les organismes de formation dans la région. A l’horizon 2020, Lidl veut être le meilleur employeur dans le secteur belge du retail.

"Le développement durable est une bonne manière de faire du business"
Philippe Weiler
Responsable développement durable Lidl Belgique

Concernant le rôle et l’impact des magasins au niveau local, le groupe veut améliorer les habitudes alimentaires de ses clients. "Contrairement à nos concurrents, nous proposons beaucoup moins de marques. C’est un atout de ce point de vue puisque cela nous permet "d’imposer" des choix à nos visiteurs. Au lieu d’avoir 15 types de confitures, la seule que nous proposons sera pauvre en sucres ajoutés. Au lieu de proposer 5 sortes de saumons différents, le seul que nous proposerons fin 2016 sera issu de la pêche durable", développe Julien Wathieu, porte-parole.

Partenaires commerciaux triés sur le volet

Aussi, Lidl compte bien trier ses partenaires commerciaux sur le volet. En 2018, des critères de durabilité seront intégrés dans les procédures d’achat de l’ensemble des départements, dans une volonté de politique d’achat durable. "Par exemple, avec Rotom, cela fait 20 ans que nous sommes partenaires. Chaque semaine, c’est 202.000 kilos de tomates qu’il nous fournit. Qu’il s’alimente en électricité et en eau de pluie et pour nous primordial. En outre, nous lui imposons, à lui comme à nos autres partenaires, de n’utiliser qu’un tiers des normes européennes en matière de pesticides", a expliqué Philippe Weiler, responsable du développement durable de Lidl.

Pour lui, "le développement durable est une bonne manière de faire du business. C’est ce que le client attend d’une entreprise comme la nôtre et ça nous garantit une réelle continuité dans le temps. En prenant soin de notre climat, nous espérons aussi diminuer notre impact écologique et ainsi, jouir plus longtemps de ce que la terre nous offrira".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect