Résultats mitigés pour Delhaize

©BELGA

Poursuite de la réduction des coûts et investissements sont au programme des prochains mois du groupe de distribution au Lion.

“A la fin du premier semestre 2011, nos résultats sont conformes à nos prévisions". Olivier Beckers, le CEO de Delhaize, semble plutôt satisfait des résultats affichés par le groupe de distribution.

Delhaize a en effet pour les six premiers mois de l'année enregistré une croissance des revenus de 2,4% (à taux de change identiques) à 10,15 milliards d'euros.Au 2e trimestre, il s'affiche en hausse de 3,9% à 5,12 milliards d'euros soit légèremment au dessus des 5,05 milliards anticipés par les analystes

A taux de change réels, ces revenus semestriels se tassent cependant de 1,4% en raison de l'affaiblissement du dollar américain de 5,4% par rapport à l'euro.

Les revenus aux Etats-Unis ont augmenté de 2,2% à 9,56 milliards de dollars. Delhaize Belgique a enregistré une croissance des revenus de 1,3% à 2,35 milliards d'euros, en amélioration par rapport à l'excellent premier semestre 2010. Les revenus dans le Sud-est de l'Europe (SEE) et l’Asie ont augmenté de 6,2%, principalement grâce à de nouvelles ouvertures de magasins malgré l'environnement difficile en Grèce. Ils s'inscrivent ainsi à 961 millions d'euros.

A taux de change réels, le bénéfice d'exploitation recule de 8,6% à 427 millions  (-4,9% à taux de change identiques). Pour le trimestre, il s'établit à 209 millions là où on attendiat 217 millions. La Belgique progresse pour le semestre de 1,9% (120 millions) contre +33,4% pour la région SEE & Asie. Le bénéfice d'exploitation américain chute de 8,2% à 421 millions de dollars.

Le bénéfice d'exploitation sous-jacent diminue de 4,5% à taux de change identiques. La marge d'exploitation sous-jacente a diminué à 4,3% des revenus à taux de change identiques principalement en raison d'investissements en prix plus élevés aux Etats-Unis.

Le bénéfice net, part du Groupe, ressort à 243 millions, soit une diminution de 0,6% à taux de change réels (+2,9% à taux de change identiques) par rapport à 2010.Au 2e trimestre, il s'élève à 117 millions contre 115 millions attendus

Par action, il s'établit pour l'ensemble du semestre à 2,41, contre 2,39 euros pour le bénéfice net dilué.

Evolutions opérationnelles

Food Lion: A l'occasion de la publication des résultats du 1e trimestre, Delhaize annoncait le lancement de la première phase de repositionnement de son enseigne américaine Food Lion. Quelque 200 magasins de Caroline du Nord et du Tennessee, ont ainsi mis sur le renforcement des "attributs de la marque Food Lion en termes de prix bas, de qualité de l'assortiment et d’expérience d'achat facile et agréable".

Bien que le groupe ne dispose pas encore de données sur 3 mois, il affirme que les résultats des magasins visés sont encourageants. Le travail de repositionnement devrait ainsi être étendu au reste du réseau Food avec un aboutissement fixé fin 2012.

Autre pays, la Serbie où l'enseigne au lion a finalisé l'acquisition de Delta Maxi, lui permettant de devenir un acteur de premier plan dans le sud-est de l'Europe. Delta Maxi exploite un réseau multi-format en Serbie, Bulgarie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro et Albanie et prévoit de clôturer 2011 avec 500 magasins. "Les résultats de Delta Maxi seront consolidés dans les résultats du Groupe Delhaize à partir du 1er août 2011 au sein du secteur opérationnel Sud-est de l'Europe et Asie", lit-on dans le communiqué.

Réduction des coûts: Le groupe se félicite d'avoir opéré à la fin du deuxième trimestre déjà 60% des 500 millions d'économies fixées à l'horizon fin 2012. Ces réductions de coûts brutes annuelles annoncées dans le New Game Plan se répartissent de manière "pratiquement égales" entre les charges administratives et commerciales et les coûts des ventes.

Investissements 2011: Pour l'exercice 2011, le Groupe Delhaize prévoit actuellement des investissements compris entre 820 millions d'euros et 840 millions d'euros (hors contrats de leasing) à taux de change identiques par rapport à 900 millions d'euros annoncés précédemment, hors Delta Maxi.

Le Groupe Delhaize se dit par ailleurs être en mesure de saisir des opportunités d'acquisitions de petites tailles dans le sud-est de l'Europe et reste également focalisé sur son expansion dans le marché de Philadelphie avec le format Bottom Dollar Food.

 

 


 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés