Suppressions d'emplois craintes chez Blokker

©Nederlandse Freelancers

Un syndicat néerlandais craint des fermetures de magasins et des suppressions d'emplois chez Blokker. Selon le general manager, la Belgique ne serait pas visée par la communication du jour.

Panique chez Blokker aux Pays-Bas. Le syndicat FNV craint des fermetures de magasin et des licenciements secs. Le personnel de l'ensemble des sites est convié lundi soir à la fermeture des magasins à une réunion pour une "communication importante". L'entreprise a  refusé d'en dire plus. Une rencontre est d'ores et déjà prévue mardi entre syndicats et direction.

Le secteur du commerce de détail connaît actuellement une période difficile. Le syndicats affirment que Blokker souffre particulièrement de la concurrence forte de chaînes telles que Action.

Par ailleurs, vendredi, la direction avait annoncé mener une réorganisation. Des salariés avaient été licenciés et remplacés par des intérimaires, soulignent les syndicats.

Blokker compte aux Pays-Bas, 600 magasins et emploie près de 700 personnes. Le holding compte aussi les marques Leen Bakker, Bart Smit ou Intertoys. Des marques, comme Blokker, également présentes en Belgique avec 200 magasins et 1.200 salariés.

Selon Frank De Belie, general manager, la Belgique n'est pas visée par la communication du jour . "Le personnel belge ne doit rien craindre", dit-il.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés