Toys 'R' Us ferme 20% de ses magasins pour survivre

©Bloomberg

La chaîne américaine de magasins de jouets, Toys 'R' Us, placée sous chapitre 11 depuis septembre, ferme 20% de ses magasins pour espérer sortir de cette procédure de faillite cette année.

A l'automne dernier, la chaîne américaine de jouets, Toys 'R' Us, s'était placé sous protection de ses créanciers, affirmant certes pouvoir poursuivre ses activités. Aujourd'hui, elle indique devoir réduire la voilure. A la mi-avril, elle aura fermé environ 20% de ses magasins aux Etats-Unis.  C'est donc au total quelque 180 points de vente qui font mettre la clé sous le paillasson entre le début du mois de février à la mi-avril, indique le directeur général David Brandon dans une lettre publiée sur le site internet du groupe.

Fragilisée comme de nombreux distributeurs traditionnels par l'essor du commerce en ligne, Toys 'R' Us s'est placée en septembre, soit juste avant la période des fêtes de fin d'année, sous Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. L'enseigne espérait ainsi pouvoir restructurer une dette à long terme qui atteint 5 milliards de dollars (environ 4 milliards d'euros).

Cette décision a fait naître des doutes sur l'avenir de ses 64.000 employés et près de 1.600 magasins. Les 83 boutiques au Canada seront épargnées par ce plan de fermetures. Une fois les points de vente non rentables fermés, Toys 'R' Us se focalisera sur l'amélioration de son site internet et développera un programme de fidélité. Des investissements dans les magasins sont aussi prévus selon des documents judiciaires relatifs à la procédure de faillite.

Toys 'R' Us a mis de côté plus de 400 millions de dollars sur les 3,1 milliards de lignes de crédit accordées par ses banquiers, afin de rénover environ 900 magasins au cours des trois prochaines années. Le distributeur espère sortir de la procédure de faillite cette année.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect