Un premier samedi de shopping dans le calme

Encadrée par la police, l'affluence dans les rues commerçantes (ici, la rue Neuve à Bruxelles) n'a pas connu de débordements ce samedi. ©BELGA

Rouverts depuis mardi, les magasins "non-essentiels" ont connu un premier samedi relativement calme.

Le premier samedi de reprise des activités dans les commerces "non-essentiels" s'est déroulé sans encombre. Selon un sondage réalisé par le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) auprès de commerçants dans plusieurs communes du pays, "tout s'est globalement bien déroulé".

"Ce premier samedi s'est bien passé mais ce n'est certainement pas une raison pour se relâcher. Nous demandons encore à tous, citoyens et communes, de continuer à prendre leurs responsabilités pour faire en sorte qu'il n'y ait pas plus de problème ce dimanche et les autres weekends du mois ", souligne le SNI.

Celui-ci profite de l'occasion pour rappeler deux de ses demandes: que la police continue à prendre en charge la gestion du flux de clients dans les rues commerçantes, et qu'il soit possible de faire ses emplettes à deux lorsque l'affluence le permet, par exemple uniquement pendant la semaine ou pour certains types d'achats.

Selon le SNI, deux tiers des commerçants ont des problèmes de trésorerie. Il est donc essentiel qu'ils puissent vendre leurs stocks durant tout le mois décembre, réaffirme le syndicat d'indépendants.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés