Cédric Frère rachète Au Sanglier des Ardennes, une des cantines favorites de son grand-père Albert

Au Sanglier des Ardennes est fermé depuis février 2018.

Albert Frère avait ses habitudes dans ce restaurant d’Oignies-en-Thiérache, connu pour ses menus "tout gibier". Son petit-fils, Cédric, l’a racheté. Reste maintenant à restaurer le lieu, trouver un chef et rouvrir d’ici un an.

Ce fut une des destinations gourmandes favorites de son grand-père. On le savait épicurien, Albert Frère avait, notamment, deux passions dans la vie. Les grands vins tout d’abord. Il était copropriétaire du Château Cheval Blanc à Saint-Emilion avec Bernard Arnault, le CEO du groupe LVMH. Il fut aussi un actionnaire de référence du Champagne Taittinger.

"Cet achat, par un membre de la famille Frère, est très positif pour le village et la région"
Jacky Buchet
Chef du restaurant

Le baron Frère appréciait également les bons restaurants qu’il aimait fréquenter. Et s’il estimait, entre autres, la table de Jean-Pierre Bruneau (ce chef jadis triplement étoilé contribua au menu du mariage de sa fille Ségolène), il aimait se retrouver avec des amis dans l’établissement où officiait Jacky Buchet secondé en cuisine par son fils Rudy. Celui qui fut étoilé au Guide Michelin durant 20 ans à l’enseigne du restaurant Au Sanglier des Ardennes à Oignies-en-Thiérache (commune de Viroinval, près de Couvin), était réputé pour ses repas "tout gibier".

Cédric Frère. ©rv

On y venait de loin pour découvrir les menus d’un chef qui avait débuté sa vie professionnelle aux fourneaux dès l’âge de 14 ans. On s’y attablait également pour une carte des vins exceptionnelle qui faisait la part belle aux grands noms des vignobles bourguignons, rhodaniens et languedociens. Albert Frère, grand amateur de chasse, déroulait souvent son rond de serviette à l’auberge de la famille Buchet.

Restaurer le lieu  et trouver un chef

Ex-régent de la BNB (il ne fut pas reconduit dans cette fonction en mai dernier), fils de Gérald, l’aîné des enfants d’Albert Frère, Cédric Frère (35 ans) va reprendre à la fois ce restaurant emblématique de la région (ouvert voici 70 ans et fermé en février 2018) ainsi que son gîte.

Il va restaurer le lieu, trouver un chef et rouvrir cette enseigne gourmande de la province de Namur sans doute dans un an. "Cet achat, par un membre de la famille Frère, est très positif pour le village et la région", se félicite Jacky Buchet, aujourd’hui retraité.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect