La belge Monizze rachetée par le Français Up

Petit changement dans le secteur des chèques-repas en Belgique.

Selon nos informations, la société Monizze vient d’être rachetée par le groupe français Up (ex-groupe Chèque Déjeuner). L’opération permet à celui-ci de faire son entrée sur le marché belge. "Nous étions à la recherche d’un partenaire industriel, l’arrivée du groupe Up nous donnera l’assise nécessaire pour poursuivre le développement de nouveaux produits. C’est aussi une bonne chose pour nos clients", nous a confirmé Jean-Louis Van Houwe, CEO de Monizze.

Capital augmenté

Le montant de l’opération n’est pas connu, mais le groupe Up devrait réaliser une augmentation de capital d’un million d’euros portant celui-ci à 1,318 million. L’équipe de direction de Monizze ne change pas. Up devient propriétaire à 100% de Monizze, mais devrait laisser à son équipe dirigeante une autonomie (totale?) dans la gestion des activités en Belgique. La société belge emploie 20 collaborateurs. D’ici la fin de l’année, elle portera l’effectif à 25 personnes. Elle a 6.000 clients pour 150.000 utilisateurs de ses chèques-repas (CR) électroniques (qui prennent la forme d’une carte similaire à une carte de banque). Sa particularité est qu’elle ne commercialise que des CR digitaux ainsi que des éco-chèques et des chèques-cadeaux électroniques.

6 milliards en 2014

D’après Jean-Louis Van Houwe, l’arrivée d’Up est d’autant plus une bonne nouvelle que le nouveau propriétaire est une coopérative. "Elle appartient à ses salariés", précise-t-il. En Belgique, Monizze n’a pas encore communiqué sur son rachat, mais le groupe français l’a déjà fait à Paris. "Le plan stratégique du groupe Up prévoit d’accélérer notre développement dans le monde. Dans ce cadre, nos implantations en Belgique et en Grèce renforcent le positionnement du groupe en Europe", a indiqué Catherine Couperet, présidente directrice générale du groupe Up.

L’acquisition de la PME belge est la troisième opération réalisée par Up en quelques jours. Ses dirigeants ont racheté début juin une société brésilienne avant de créer une filiale en Grèce. Désormais, Up est présent dans 17 pays. Il commercialise des titres-services pour différentes opérations (culture, loisirs, éducation, aide à domicile, aides sociales). Le groupe dit accompagner le quotidien de plus de 27 millions de personnes dans 17 pays. Il occupe 2.500 collaborateurs et a enregistré un volume d’émission de 6 milliards d’euros en 2014.

Son arrivée renforce l’assise financière de Monizze. Elle ne peut plus se présenter comme le petit poucet face à ses concurrents Edenred et Sodexo.

[Suivez Philippe Lawson sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content