Publicité
Publicité

Airbnb veut "coopérer" avec Paris

Accusé de concurrence déloyale par les hôtels, le site de location d'appartements affirme vouloir coopérer avec la ville, première destination touristique au monde, et prélèvera lui-même la taxe de séjour pour les autorités.