Le Belga Queen obtient la réorganisation judiciaire

©Dieter Telemans

Le restaurant bruxellois Belga Queen s’est vu accorder la réorganisation judiciaire (PRJ) par accord collectif par le tribunal de commerce francophone de Bruxelles. Il s'est ainsi mis à l'abri de ses créanciers.

Haut lieu de la gastronomie bruxelloise, le restaurant Belga Queen, situé à deux pas de la place de la Monnaie, s’est vu accorder la réorganisation judiciaire (PRJ) par accord collectif par le tribunal de commerce francophone de Bruxelles, a-t-on appris à bonne source.

Le restaurant s’est ainsi mis à l’abri de ses créanciers, suite à un vote de ces derniers, sur son plan de réorganisation. Il y a un peu plus d’un mois, le Belga Queen avait introduit une requête en ce sens devant le tribunal. Interrogé à l’époque par L’Echo, l’avocat du restaurant avait indiqué que son client avait bon espoir de remettre l’établissement sur les rails de la rentabilité. À la même époque, on apprenait également que le Belga Queen de Gand, piloté par une autre société était, lui, tombé en faillite.

En perte au cours des deux derniers exercices (plus de 189.000 euros en 2016-2017, clôturé fin juin, pour un chiffre d’affaires de près de 4,6 millions), l’établissement bruxellois a souffert, comme plusieurs autres restaurants avant lui, des conséquences du lockdown de novembre 2015, puis des attentats de Bruxelles en mars 2016. Le très contesté piétonnier du centre de la capitale ne lui a pas fait du bien non plus.

Le concept des Belga Queen a été développé il y a une quinzaine d’années par Antoine Pinto, un Portugais arrivé en Belgique à 17 ans avant d’exercer ses talents de chef et de décorateur un peu partout en Europe. Pour ce faire, il s’est associé à Diepensteyn, le holding de l’homme d’affaires Jan Toye. Ce dernier s’est retiré de la gestion ou de l’exploitation des deux restaurants, mais son holding reste propriétaire des deux bâtiments (Bruxelles et Gand) qui abritent les Belga Queen. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content