Les restaurants de Jamie Oliver au bord de la faillite

Le célèbre chef britannique Jamie Oliver. ©Bloomberg

L'entreprise gérant les restaurants du chef britannique Jamie Oliver devrait se déclarer en faillite ce mardi, rapportent plusieurs médias britanniques. La chute de cet empire culinaire menace quelque 1.300 emplois.

L'entreprise du célèbre chef britannique Jamie Oliver, qui compte pas moins de 25 restaurants, devait se déclarer en faillite ce mardi, selon une source proche du dossier citée dans les médias britanniques.

Quelque 1.300 emplois sont menacés au sein de ses établissements.

1.300
emplois
C'est le nombre d'emplois menacés suite à la probable faillite de l'entreprise de restaurants de Jamie Oliver.

Jamie Oliver a fondé "Jamie's Italian brand" en 2008. Il est également propriétaire, au sein de son groupe, de "Barbecoa", un steakhouse, de "Jamie Oliver's Diner" et de "Fifteen". Il est connu pour ses livres et ses émissions de télé culinaires "Naked Chef", qui ont été diffusées dans des dizaines de pays.

Des problèmes depuis 2015

En 2015, le chef britannique avait déjà besoin d'argent. Ce chef qui ne porte jamais de toque (d'où le "Naked Chef") et est l'une des plus grosses fortunes de Grande-Bretagne, était à l'époque en quête d'investisseurs, alors que ses affaires ne tournaient pas très bien. 

Deux ans plus tard, donc en 2017, le chef annonçait la fermeture de plusieurs restaurants de sa chaîne Jamie's Italian au Royaume-Uni. En cause? Le Brexit. La future sortie du Royaume-Uni de l'UE, découlant du référendum de juin 2016, a causé une hausse du prix des aliments utilisés pour concocter les plats italiens. Le chef n'avait donc eu d'autre choix que de fermer 6 restaurants. "Chaque restaurateur le sait, le marché est difficile et, depuis le Brexit, les pressions et incertitudes l'ont rendu encore plus difficile", expliquait Jamie Oliver à l'époque. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect