Pas d'acheteur pour les Pain Quot' britanniques

©Photo News

Les négociations autour des magasins britanniques du Pain Quotidien n'ont pas abouti. Les Belges aux commandes en incluront dès lors une moitié dans la nouvelle construction autour de la chaîne de boulangerie.

Le Pain Quotidien est actuellement en pleine procédure de réorganisation judiciaire (PRJ). Un plan a donc été présenté aux tribunaux par les actionnaires. Pour les activités en Belgique, mais aussi au sujet des opérations britanniques et américaines en pertes, qui pesaient lourdement sur les finances de la chaîne de boulangerie.

Alors, si pour les USA, une solution a été trouvée - le groupe américain Aurify Brands a repris la filiale américaine et acquis une master franchise pour les États-Unis -, un montage similaire n'a pas pu être trouvé pour l'activité britannique, aussi en PRJ - et ce, malgré des discussions en ce sens.

Pour éviter que la marque n'y disparaisse, les investisseurs M80 et Cobepa - susceptibles de mettre la main sur le groupe boulangerie - ont dès lors décidé de reprendre eux-mêmes une partie des magasins outre-Manche, soit de l'ordre de 13 à 16 magasins sur un total de 26, a-t-on appris. Avec un accent sur les points de vente les plus importants et les plus rentables, pour lesquels des discussions sont menées afin de renégocier des baux à la baisse ou de pouvoir étaler des paiements.

"Le Pain Quotidien bis"

Les établissements concernés seront hébergés dans "Le Pain Quotidien bis", dans lequel, après réorganisation, les magasins belges et français sous gestion propre, l'Atelier du Pain (l'atelier de production), les droits sur la marque et les contrats avec les franchisés internationaux - US inclus - seront aussi logés.

M80 et Cobepa ont fait une offre conjointe, contraignante et inconditionnelle pour ce "Pain Quotidien bis".

Pour autant, ce plan de refonte complète, par voie de PRJ, doit encore être approuvée par le tribunal de l'entreprise de Bruxelles.

Et ce, alors que jusqu'il y a peu, Cobepa était le principal actionnaire (43%) du vieux Pain Quot'.

Fin de l'aventure

Pour ce qui est des autres anciens actionnaires, ils n'ont pas voulu continuer l'aventure dans la nouvelle structure. Ils se retrouveront bientôt avec des actions dans une entreprise (PQ Licensing) qui n'aura plus que des dettes - Cobepa est presque le seul créancier après avoir racheté les dettes bancaires.

Cette société sera liquidée en temps voulu. Lire: les petits actionnaires voient leur investissement s'envoler.

Outre Cobepa, la famille Josi (Jean-Marie Laurent Josi est CEO de Cobepa), Emiel Lathouwers (ex-AS Adventure), le duo Tony Vandewalle-Bart Van Vooren (ex-O'Neill Belgium) et le fondateur Alain Coumont sont au capital. Quant au CEO Vincent Herbert, il aurait également détenu une petite participation.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés