Publicité
Publicité
Publicité

Quand des franchisés de Quick se rebellent

Le torchon brûle entre plusieurs franchisés belges de Quick et l’enseigne de restauration rapide. Après trois franchisés en juin dernier, d’autres ont à leur tour porté l’affaire devant le tribunal de commerce. Ils dénoncent des infractions à la loi relative à l’information précontractuelle, notamment des pratiques de commissions occultes. Le timing est gênant pour l’actionnaire principal de Quick, le fonds public français Qualium Investissement qui cherche à céder cette participation.