À Knokke, la place Albert redessinée est officiellement rebaptisée "Place Matuvu"

Le projet One Carlton, qui sort de terre à l'angle de l'Albertplein actuellement.

Dessinée par l’architecte Philippe Samyn, la plus célèbre place du littoral sera réaménagée dès septembre. Les travaux de rénovation ont été confiés par la commune de Knokke-Heist à Goethals Promotor et PSR (Groupe Jan De Nul).

Décidément, la dynastie en voit de toutes les couleurs ces derniers temps. Après Léopold II déboulonné à Bruxelles, c’est Albert 1er dont le (pré)nom va être partiellement usurpé sur la digue de Knokke. 

Explication. La commune de Knokke-Heist a récemment confirmé un contrat définitif avec les promoteurs privés locaux Goethals Promotor et PSR (membre de Jan De Nul Group) pour le réaménagement souterrain et en surface de l'Albertplein, l’esplanade située entre la Kustlaan et la Zeedijk. En marge de ce contrat, on apprend en que celle-ci sera officiellement affublée du sobriquet qui coiffait déjà de longue date le monarque belge sur sa place locale la plus connue et retoquée "Matuvu". 

Rétroactes

Le bourgmestre local, Léopold Lippens, et son collège souhaitaient depuis longtemps déjà revitaliser la célèbre plaine en fer à cheval bordant la digue et donnant sur l'hôtel Memling. Il y a trois ans déjà, le conseil communal à donc fait paraître un dossier de vente au privé couvrant le réaménagement de l’Albert plein locale pour qu’elle redevienne "the place to be" de la station huppée du littoral belge.

À l’angle de celle-ci, un projet résidentiel de standing, le One Carlton, venait d’ailleurs d'être lancé par les promoteurs locaux Versluys et Ghelamco. Leurs patrons respectifs s'y sont, dit-on, déjà réservé des penthouses avec vue sur mer et future place. Ils devraient y être rejoints par des propriétaires aux moyens financiers solides: les prix des appartements de standing y sont en effet les plus élevés de Belgique, aux alentours de 30.000 euros le mètre carré. Et inutile de dire que le prestigieux immeuble n’offrira guère de studios.

La place Matuvu redessinée par l'architecte Philippe Samyn, telle qu'on pourra la fouler dès l'été 2023.

Mi-2018, juste au pied du One Carlton, dont les travaux s’achèvent pour l’instant, ce sont les promoteurs Goethals Promotor et PSR qui sont sortis du chapeau en remportant l’autre adjudication dont tout le sérail local parlait aux terrasses. Les acquéreurs ont ensuite élaboré, sous la supervision du bourgmestre local évidemment, un programme de redéveloppement, plusieurs fois remis sur le métier avec le voisinage. Le permis de bâtir a été délivré il y a quelques mois. Et les premiers travaux périphériques de préparation ont été lancés. Ils se poursuivront d’ici la fin de l’année avec les travaux de construction proprement dits. 

Sous les pavés, le parking

150
parkings souterrains
La vente des emplacements de parking privés les plus courus du littoral débutera mi-août.

Pour rendre le projet financièrement supportable, la vente des 150 parkings privés souterrains sera lancée sur plan dès la mi-août, pour une réception et une mise en service de la nouvelle place au premier semestre de 2023.

Les perspectives et le nouveau visage de la célèbre esplanade ont été confiés à l’architecte Philippe Samyn (and Partners). Celui-ci a placé au centre de la place un pavillon vitré semi-circulaire entouré d’un vaste plan d’eau tapissé de pavés noirs et blancs sur une superficie de 67 mètres de long sur 30 mètres de large. Pour retisser des liens avec les rues avoisinantes et élargir les perspectives, ce rectangle est prolongé sur les quatre côtés par des franges qui alternent également des rayures noires et blanches.

Le pavillon central en forme de dôme hébergera un bar-restaurant. Il sera drapé de deux types de verre en cristal clair. La moitié des triangles de verre du dôme sera constituée de verre réfléchissant ordinaire, tandis que l'autre moitié sera complètement antireflet.

La future place avec son dôme de cristal, vue depuis la digue. En arrière-plan, la perspective préservée sur la façade de l'hôtel Memlinc.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés