Publicité

Aedifica a récolté 286 millions d'euros via un placement privé

Stefaan Gielens, CEO d'Aedifica ©BELGA

Aedifica a lancé mercredi une augmentation de capital via un placement privé qui lui a permis de lever 285,6 millions d'euros. Le prix de l'action a été fixé à 102 euros.

La cotation d’Aedifica a été suspendue mercredi midi, le temps, pour la SIR spécialisée dans l’immobilier de santé, d’organiser une augmentation de capital sous la forme d’un placement privé. Elle reprendra ce jeudi matin.

Il s’agissait, plus précisément, de la vente de 2,8 millions d’actions nouvelles auprès d’investisseurs institutionnels internationaux. L’opération n’était donc pas ouverte aux particuliers, contrairement à l’augmentation de capital record de 460 millions d’euros organisée en octobre de l’année dernière.

102 euros l'action

Au cours de 108 euros par action au moment de la suspension de cotation, le placement privé portait sur un total de 302,4 millions d’euros. Mais, comme il est de coutume dans ce genre d'opération, une décote a été appliquée. Elle s'est élevée à 3,9%. L'équivalent du dividende courant depuis le début de l'année a également été soustrait (1,4918 euro brut), ce qui donne donc un prix final de 102 euros par action, soit un montant global de 285,6 millions d'euros.

Aedifica signale que l’objectif principal de cette offre est double: financer l'exécution du programme d'investissement et renforcer le bilan afin de poursuivre la stratégie de croissance de la société par de nouveaux développements et acquisitions sur le marché européen. Suite à ce placement, le taux d’endettement devrait se situer autour ou en dessous de 45% d’ici la fin de 2021.

Pipeline de 756 millions d'euros

Lors de la publication de ses résultats du premier trimestre le 12 mai, la SIR avait annoncé la conclusion d’un nouveau financement bancaire à long terme de 180 millions d’euros. A ce moment-là, elle affichait un pipeline de 756 millions d’euros de projet de construction et de rénovation et de 280 millions d'acquisitions sous conditions suspensives.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés