KBC relève ses ambitions sur trois actions immobilières

La SIR Aedifica est notamment propriétaire de bâtiments destinés aux personnes âgées aux Pays-Bas, tels que la villa Walgaerde, à Hilversum. ©Aedifica

KBC Securities est passé à l’achat sur Cofinimmo et Aedifica. Le broker a également accru son objectif de cours sur Montea.

"Malgré des informations positives émanant de ces sociétés et du secteur en général, les actions de Cofinimmo et d’Aedifica ont souffert ces dernières semaines plus sous l’effet d’inquiétudes macro-économiques que sous le poids des fondamentaux."

A partir de ce constat, Jan Opdecam de KBC Securities a décidé de relever sa recommandation sur ces deux SIR.

Pour Cofinimmo active dans les bureaux et l’immobilier de santé, il passe à l’achat contre un avis à "accumuler" qu’il avait émis lorsqu’il avait repris la couverture de l’action en août dernier. Son objectif de cours reste inchangé à 120 euros ce qui représente un potentiel de hausse d’environ 12,8%. Avec un dividende stable de 5,50 euros cela représente un rendement de 4,58%, signale-t-il.

Changement du même tonneau pour Aedifica (immobilier de santé) avec un conseil à "acheter" et un "target" stable à 87 euros, soit un potentiel de 14% environ par rapport au cours de Bourse actuel. "Pour rappel, nous avions déjà revu notre modèle sur la valeur en relevant notre conseil à 'accumuler' et en fixant un objectif de cours de 87 euros, explique l’analyste. Nous avions pris en compte la forte expansion d’Aedifica, la vente partielle des appartements et une augmentation de capital de 250 millions d’euros environ."


Jan Opdecam s’est aussi penché sur Montea (entrepôts logistiques) et a relevé son objectif de cours à 55 euros -soit, grosso modo, le niveau actuel de l’action- contre 44,5 euros avant. Il conseille de conserver le titre.

"L’action Montea a grimpé de plus de 10% au cours du mois dernier, constate l’analyste, ce qui est en grande partie la conséquence de l’entrée de l’action dans l’indice EPRA". Récemment, Montea a annoncé la réalisation d’une acquisition aux Pays-Bas générant un rendement de 6% sur un investissement total de 58 millions d’euros. "En outre, nous avons accru nos estimations de croissance externe de quelque 20%, une croissance qui devrait être réalisée principalement aux Pays-Bas et en France."


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content