Knokke se la joue Miami Beach jusqu'en octobre

Baptisé Ocean Drive comme il se doit vu les couleurs, ce projet événementiel et commercial éphémère à Knokke est porté par deux adeptes du genre: Laurent Lootens, qui pilote une agence d’événements baptisée Lapin Quotidien et Charles-Louis de Lovinfosse (Profirst International), qui n’en est pas non plus à son premier essai du genre en bordure de golf.

Monter un projet estival créatif et dégoter les sponsors qui le rendent financièrement viable, ceux qui connaissent déjà Laurent Lootens et Charles-Louis de Lovinfosse savent qu'ils ont le carnet d'adresses pour le faire. Mais encore fallait-il aux deux compères, pour créer le buzz en bordure de la plage la plus branchouille du littoral, un lieu emblématique pour les héberger confortablement, eux et les curieux qu'ils veulent divertir de leurs chapelles habituelles.

C’est le promoteur ostendais Groep Versluys, dont tout le monde parle dans la station depuis qu’il s’est associé à Marc Coucke et a dévoilé son projet One Carlton (planté sur le coin de la célèbre place M’as-tu vu), qui a relevé le défi. Bart Versluys en personne leur a confié les clés de sa propriété située au 353  de la mondaine Kustlaan et leur a donné libre champ jusqu’au dimanche 7 octobre et surtout le Zoute Grand Prix, point d'orgue idéal. Date à laquelle le gestionnaire du projet immobilier programmera la destruction de l’actuel bâtiment en briques rouges, requinqué le temps d'un dernier été indien, pour y construire un ensemble résidentiel de standing d’une quinzaine d’appartements avec vastes terrasses (voir visuel) baptisé du même nom, orienté plein sud et agrémenté de parkings souterrains.

Derrière la façade signée Moerman

©Jean-Luc Moerman

Depuis fin juin, les façades de ce terrain de jeu éphémère ont été rhabillées par Jean-Luc Moerman, acteur majeur de la scène belge d’art contemporain. Cet artiste éclectique relève le défi de prendre possession des façades du bâtiment pour leur donner une nouvelle jeunesse polychrome jusqu’à sa démolition définitive, prévue pour la fin de l’année. Son œuvre éphémère a été financée par Jaguar. La marque automobile, qui participe également au financement des animations, y met en exergue son modèle  I-Pace 100% électrique.

Outre le travail esthétique en façade, les concepteurs du projet font cohabiter durant quatre mois dans les lieux un pop-up store (prêt-à-porter et accessoires), un Ice-Corner signé Neuhaus et une Boutique-café meublée vintage par Augustin Bown et Audrey Joris (AFC affordable furniture company) et Antoinette Design. Laurent Lootens et Charles-Louis de Lovinfosse y attendent les aoûtiens lève-tard le temps d’un brunch. Ou d’un cocktail signé par la championne locale, Hannah Van Ongevalle (the Pharmacy).

Le futur immeuble résidentiel développé par Versluys en lieu et place du projet éphémère n'a plus rien à voir avec le bâti actuel en briques rouges qui sera détruit en novembre. ©Groep Versluys

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content