La Clinique Saint-Pierre quitte Ottignies pour Wavre

©Clinique Saint-Pierre

La Clinique Saint-Pierre d'Ottignies déménage à Wavre, sur un terrain de 14 hectares appartenant à Immobel, le long de la N25. Un projet à 300 millions d'euros.

La Clinique Saint-Pierre n'avait qu'une envie: déménager. Et ce sera bientôt chose faite. L'établissement va s'ériger sur un terrain de 14 hectares, appartenant à Immobel, situé à Wavre, juste à côté du Domaine du Blé, à l'angle entre la E411 (sortie 8) et la N25, non loin du magasin Décathlon, près des grands axes (E411, N4 et N25). Il devrait s'agir d'un bâtiment moderne, respectueux de l'environnement et bien inséré dans le paysage. "Une belle vente qui vient s’ajouter aux différentes concrétisations du groupe déjà réalisées pour l’année 2019 et confirme encore la performance de ses équipes", indique la société immobilière dans un communiqué.

©Immobel

La Clinique Saint-Pierre d’Ottignies avait bénéficié d’une aide du gouvernement wallon pour penser ce projet d’avenir. "Nous avons donc introduit un dossier de reconstruction pour un budget de 300 millions d’euros, dont la moitié sur fonds propres. Si nous pouvions être entendus, le délai le plus optimiste serait de huit ans. Au-delà de dix ans, ce ne sera pas tenable pour nous", avait indiqué Philippe Pierre, directeur médical et coordonnateur de la clinique, à la RTBF il y a quelques mois.

Pourquoi ce déménagement? Parce qu'à l'âge de 45 ans et malgré des batîments modernisés, la clinique disposait d'infrastructures trop petites et ne répondant plus aux besoins de la médecine moderne sur son site d'Ottignies. Un lieu qui posait également des problèmes de mobilité, vu l'éloignement des grands axes. 

Reste en suspens la question imminente de la réaffectation du parc hospitalier existant à Ottignies. Un scénario qui tient la corde serait d'intégrer la cession du site dans le contrat signé avec Immobel. 

"Conformément à son rôle d’acteur urbain responsable, le groupe souhaite s’inscrire dans une vision à long terme de la société en privilégiant des transactions constructives et en favorisant des critères de mobilité", conclut Immobel.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect