Le nouveau navire amiral wallon de Belfius surplombera la gare de Namur

©BAEB Architects

Le promoteur immobilier Artone et le fonds d'investissement Brownfields construiront le nouveau QG wallon de Belfius à l'angle de l'avenue des Combattants à Namur. C'est Thomas & Piron Bâtiment qui coordonnera le chantier de construction. 350 à 400 personnes rejoindront ce QG d'ici 2021.

Enclavé à l’angle de l’avenue des Combattants et de celle des Croix de feu, l’ancien building connu sous le nom d’Avis, isolé mais stratégiquement situé, avait bien besoin d’être rénové. Repris en main par Artone, le promoteur bruxellois qui monte, pour le compte du fonds d’investissement spécialisé Brownfields, l’endroit a été pressenti pour accueillir un hôtel et des kots étudiants. Mais Artone a choisi de mandater le courtier Belsquare pour sonder préalablement l’intérêt du marché pour un immeuble de bureaux ‘clé-sur-porte’. Bien lui en a pris puisque le projet alternatif composé d’un immeuble angulaire de 6.000 m² d’espaces de bureaux surplombant les voies de chemin de fer s’est avéré correspondre aux besoins de Belfius Banque pour y loger son QG wallon.

Dessiné par les architectes de BAEB (Emmanuel Bouffioux) en jouant pleinement sur la localisation visuellement forte, le futur navire amiral wallon de Belfius constituera le point de jonction entre les différents quartiers. Cet axe majeur est en effet un lieu de passage obligé d’entrée et de sortie de la ville de Namur.

C’est Thomas et Piron Bâtiment qui a été désignée comme entreprise générale pour la construction par Artone et Brownfields. Ceux-ci ont négocié un contrat ‘build to suit’ (10 millions d’euros hors TVA) pour Belfius Banque, qui louera les espaces disponibles à Belfius Lease.

"Comme l’attestent la mise en location du Pachéco et la récente vente-location du Galilée voisin, Belfius continuera à l’avenir à rationaliser l’implantation des activités de son siège dans la capitale. La banque examine par contre la possibilité d’optimaliser son portefeuille d’immeubles en faveur d’une capacité régionale accrue ou d’une présence commerciale renforcée, notamment à Namur et à Gand. Le projet Combattants s’inscrit dans cette stratégie à long terme pour renforcer notre présence régionale. Les activités existantes de Belfius dans la région - la Direction commerciale Wallonie pour Public et Social banking, les activités opérationnelles ‘placements et crédits’ et la filiale Créfius (crédits hypothécaires) - seront regroupées dans ce bâtiment qui accueillera également d’autres activités du groupe pour un total de 350 à 400 travailleurs d’ici 2021", commente la direction du groupe bancaire.

Les plans d’exécution devraient être finalisés le mois prochain et le chantier débuter avant janvier 2019. Pour limiter les risques de construction liés à la localisation de ce chantier atypique surplombant les voies ferrées, un système de cassettes préfabriquées en aluminium pouvant s’agencer facilement a été privilégié.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content