Les prix immobiliers percent le plafond

©Georges De Kinder

Pour la première fois depuis des années, le prix des appartements (+3%) et des maisons (+4%) s'affiche à une hausse supérieure à l'inflation.

Les prix de l'immobilier sont clairement orientés à la hausse. Acheter une maison au deuxième trimestre coûtait ainsi en moyenne 250.735 euros (+4,1%), selon le baromètre des notaires. Les prix ont donc atteint des sommets historiques dépassant la simple inflation; et ce dans les 3 Régions: 

→ +3,7% en Flandre (276.393 euros)
→ +1,6% à Bruxelles (450.906 euros) 
→ +4,1% en Wallonie (189.484 euros)

Le Brabant wallon, avec un prix moyen de 323.672 euros au 2e trimestre, est la seule province wallonne dont le prix moyen est au-dessus du prix moyen national. Il est supérieur de 70,8% par rapport au prix moyen en Wallonie (189.484 euros) et de 29,1% par rapport au prix moyen national.

Vivez-vous dans une commune chère? Cherchez ici votre commune

A contrario, le nombre de transactions immobilières a baissé de 1,2% au premier semestre en Belgique par rapport à la même période un an auparavant. Le prix moyen d'une habitation dans notre pays a dépassé pour la première fois les 250.000 euros, selon le baromètre des notaires.

La Flandre, qui représente 62% du volume immobilier en Belgique, a connu la plus forte baisse du nombre de transactions au deuxième trimestre: -2% par rapport au premier trimestre.

Contrairement à l'évolution régionale (-1,7%), le Brabant wallon enregistre un volume immobilier en hausse (+1,9%). Le Hainaut et le Luxembourg ont connu la plus grande baisse de l'activité immobilière en comparaison au trimestre précédent (-4,5% et -2,7%).

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content